Aujourd’hui n’est pas un jour de joie.

J’aurai pu garder le silence. Cela aurait voulu dire qu’ils avaient gagné. Ceux qui hier ont fait le choix de tuer et de blesser le plus de personnes possibles.

Je pense aux victimes, à leurs familles, à ceux qui se battent pour survivre,  à ceux qui devront se battre longtemps pour revivre.

Je pense à ceux qui, à l’heure actuelle, sont sans nouvelle des leurs et espèrent, craignent – le pire.

Nous devons être unis, être solidaires. Oui, la peur est là, même au fin fond des campagnes. Il faut essayer de vivre le plus normalement possible – essayer.

Une pensée enfin, toute particulière pour les médecins, les internes, les infirmiers, les aide-soignant(e)s, les pompiers, qui sont mobilisés pour tenter de sauver des vies. Pensée aussi à tous les policiers qui ont été mobilisés hier soir et le sont encore aujourd’hui, pour qu’en France, nous puissions vivre libre.

Certains parlent de quitter la France. Il est hors de question que je fasse ce plaisir à qui que ce soit. Même si j’ai l’impression que nous sommes en guerre.

 

Publicités

18 réflexions sur “Aujourd’hui n’est pas un jour de joie.

  1. Je n’ai rien mis sur mon blog mais je n’en pense pas moins, mon réveil a été brutal, hier, j’ai regardé le match Belgique Italie, vu notre minute de silence pour le drame du Heysel il y a 30 ans (et Platini qui soulevait la coupe il y a 30 ans…) mais une fois le match terminé, j’ai éteins la télé. Ma soeur, elle, de son côté, chez elle, a poursuivi les commentaires et à entendu notre gardien parler de Paris… a zappé sur LCI et là, l’horreur.

    Et dans 10 jours, je suis à Paris… putain, les familles détruites, les gens traumatisés… je déteste ça !

    • Je regardais NCIS hier soir, et comme tous les soirs, j’ai jeté un dernier coup d’oeil sur internet. J’ai vu un bandeau « flash info, 18 morts dans une fusillade à Paris ». J’ai alors cherché frénétiquement des infos, et mis BFMtv
      Oui, l’horreur.
      Je déteste cela aussi.
      Je devais aller à Paris prochainement.

      • Moi, j’irai quand même. Ce sera moins drôle que prévu, mais je ne resterai pas enfermée chez moi, je monte à Paris, je prends le Thalys et merde à ceux qui veulent semer la panique.

        Je suis en congé, alors, je m’écarte un peu des news… c’est mon mari qui l’a vu en se levant à 6h sur son GSM et ensuite, il a mis la télé et quand je me suis levée peu avant 7h, j’ai vu l’horreur. :/

      • Je devais aller à un salon du livre demain. Les auteurs sur FB s’étaient dit près à venir. Le préfet a annulé l’événement.
        Je ne resterai pas enfermée non plus. Mais j’ai des impératifs félins. Et je ne sais si je pourrais beaucoup bouger avant longtemps. J’espère que le salon de Montreuil ne sera pas annulé.

      • Faut prendre ses précautions, mais on a remarqué que quoi qu’on fasse, ils ont toujours une longueur d’avance sur nous, sur nos gouvernements. Les bandits sont toujours devant les forces de l’ordre et on ne saura jamais y mettre fin, malgré tout ce qu’ils écoutent. :((

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s