Yokazura, la fille du cerisier de Muriel Diallo

51vdaLkx3uL._SL160_Présentation de l’éditeur :

Parfois, un arbre ou un poisson peut comprendre ce qu’un être humain ne comprend pas

Mon avis :

L’auteur est originaire de Côte d’Ivoire, et pourtant c’est au cœur du Japon que nous conduit cette histoire. Un cerisier a la réputation d’être maudit. N’a-t-il pas mangé un maître du thé et sa famille ? Un jeune couple brave pourtant la soi-disant malédiction, et s’installe à son ombre. Il trouve même un enfant, qu’ils élèvent comme la leur. Elle grandit, et les enfants ne sont pas tendres avec elle – leurs parents non plus.
Ce conte brasse des thèmes forts, pas seulement celui des origines, mais aussi la jalouse, l’envie, la bêtise qui peuvent gâcher une voire plusieurs existences. Il faut beaucoup de tact pour briser le cycle ainsi engendré.
Concernant, les illustrations, elles peuvent surprendre, puisqu’elles mélangent peinture et collage – mais pourquoi un album pour enfant ne serait-il pas créatif ?

ab4u

Publicités

4 réflexions sur “Yokazura, la fille du cerisier de Muriel Diallo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s