Les liens du sang de Patricia Briggs

couv31656412Mon résumé :

Mercy Thompson est mécanicienne mais aussi coyote garou. Aussi, quand son ami vampire, Stefan, lui demande de l’aide pour aller voir un de ses congénères, elle accepte. Rien ne se passe réellement comme prévu, puisque cet autre vampire est bien plus puissant et déterminé que prévu : être possédé, volontairement, par un démon aide énormément à atteindre ses objectifs, surtout s’ils sont délirants et sanglants. Mercy devra,une fois de plus, retrousser ses manches.

a_loup_garou_3_pour_Nina_gentil_celui_ci_!

Mon avis :

J’aime beaucoup cette série parce qu’elle met en scène une héroïne qui n’a pas besoin qu’un héros, quel qu’il soit ( à fourrure ou à longues dents) vienne la secourir, elle y parvient très bien toute seule. Mieux, ce sont plutôt les mâles de la saga qui ont besoin d’elle, comme dans cet opus.

Pas de bagarres inutiles, pas de longues descriptions sanglantes à vous couper l’appétit (voir Anita Blake, tueuse de vampire) : Patricia Briggs sait rester sobre tout en racontant des faits qui sont bien dans la tradition de la littérature bit-lit. Les vampires ne se nourrissent pas de l’air du temps, et tous ne sont pas aussi généreux que Stefan en prenant grand soin de leur essaim, en leur apportant même un supplément de confort et de qualité de vie qui fait qu’ils ont à coeur sa survie. Agréable variation sanglante sur le mythe du gentil vampire.

Et, à côté, il y a tous les autres – et quelques loups garous un peu fâchés. L’un d’entre eux surtout m’intéresse. Je ne vous parle pas d’Adam, qui sera sans doute un jour le compagnon de Mercy, même si le soin qu’il prend de sa fille en fait un loup attachant. Je vous parle de Warren, loup ouvertement gay, doté d’un compagnon humain (il cumule), qui n’a dû sa survie jusque là pas seulement à sa puissance mais aussi à sa ruse. Méfiez-vous du loup qui semble dormir : tous n’ont pas sa subtilité.

Autre point fort : l’intrigue est bien construite, elle ne se dénoue pas en quelques pages et puis basta. Elle ne se divise pas en intrigues secondaires laissant le lecteur sur sa faim – si intrigue secondaire il y a, elle trouve sa justification dans l’ensemble du roman. Quant au dénouement, il va jusqu’au bout de la logique de l’héroïne.

Mercy Thompson, une série que je prends un vrai plaisir à suivre.

Publicités

6 réflexions sur “Les liens du sang de Patricia Briggs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s