RAT a week

Fonds d'écran de livres de lecture

Fonds d’écran de livres de lecture

Ce sont les vacances… et Marjorie de chroniqueslitteraires organise un RAT d’une semaine. Il durera de lundi 6 juillet minuit au dimanche 12 juillet minuit (dans la nuit de dimanche à lundi). L’objectif est de lire 3 000 pages.

Je ne sais pas si j’y arriverai (entre sortie, cinéma, ballet et vétérinaire) mais j’ai très envie de tenter !

Je n’ai prévu aucune PAL, parce que j’essaie de diminuer le plus possible les contraintes dans ma vie de lectrice, et j’ai bien du mal à perdre ces habitudes. Mon but ultime est de retrouver une certaine légèreté de lecture.

Lundi 6 juillet, 21 h 56 :

IMG_4647J’ai commencé trois livres en même temps – histoire de varier les plaisirs.

J’ai donc lu 250 pages du Vampire de la rue des pistoles, 200 de Rendez-vous dans le 18e et 100 des Mécano de Vénus, soit 550 pages sur 3000.

Mardi 7 juillet :

J’ai terminé le Vampire de la rue des pistoles, soit 180 pages en plus, j’ai progressé dans la lecture de Rendez-vous dans le 18e, soit 100 pages en plus et commencé Le secret de l’alliance perdue de Lawrence Erwin.

IMG_4651

Je l’ai terminé dans la soirée, soit 220 pages lues.

Mercredi 8 juillet :

J’ai lu La boite à musique de Mary Higgins Clark, soit 440 pages. J’ai aussi lu un manga de deux pages, Daddy, please fall in love.

J’en suis donc à 550 + 440 + 220 + 280 = 1490 pages lues. (Je n’ai pas comptabilisé le manga pour l’instant).

Jeudi 9 juillet :

Je poursuis de nouvelles lectures. D’abord, le bourreau de Hyde Park, d’Anne Perry, dont j’ai lu 200 pages, puis Traitor Gate, d’Anne Perry toujours, dont j’ai lu 71 pages. J’ai enfin lu The anomalies, soit 187 pages.

J’en suis donc à 458 pages supplémentaires, à 16 h 45.

Il est 20 h 50, et j’ai lu 200 pages de Les liens du sang de Patricia Briggs. J’en suis donc à 658 pages.

Total à ce jour : 2148 pages lues et deux cents pages de manga.

Vendredi 10 juillet :

Je vous passe sous silence quelques travaux ménagers (les chats : la gamelle d’eau n’est pas une piscine) et j’ai réussi à lire 200 pages, terminant ainsi Les liens du sang de Patricia Briggs.

Il est 22 h 19, Zinnia a mangé comme quatre, Lukas a mangé quatre croquettes, et Annunziata se demande bien pourquoi faire tant de façon. J’ai lu 140 pages du Baiser de fer de Patricia Briggs et fini Rendez-vous dans le 18e, soit 92 pages. J’ai donc lu 233 pages de plus. Un petit effort, et j’en aurai lu 500 aujourd’hui.

Edit : j’ai bien lu quelques pages de plus, j’en suis donc à 500 pile soit 2648 pages lues et 200 pages de manga.

Samedi 11 juillet :

J’ai lu 555 pages aujourd’hui, l’intégralité de Le seuil des ténèbres de Karen Chance soit 440 pages et 115 pages de La monstrueuse farce du loch Ness de Sarah et Kate Klise.

J’en suis donc à 3203 pages et 200 pages de mangas lus.

Dimanche 12 juillet :

Journée féline mouvementée avec sèche-chevelure et autres joyeusetés.

J’ai cependant réussi à terminer le baiser de fer, soit 188 pages, le bourreau de Hyde Park soit 110 pages et j’ai commencé Le fromage qui tue de Siobhan Rowden, j’en ai lu 200 pages soit 498 pages.

J’ai terminé le fromage qui tue de Siobhan Rowden, soit 135 pages de plus, et  Emily, un roman d’Holly Webb – 140 pages. J’en suis donc à 773 pages.

J’ai donc lu au cours de ce RAT 3976 pages de romans et 200 pages de manga soit 4176 pages en tout.

Publicités

31 réflexions sur “RAT a week

      • J’avoue, je ne sais pas, mais j’ai toujours procédé ainsi depuis mon plus jeune âge de lectrice (enfin, vers onze/douze ans). Quand je faisais des pauses dans un livre, plutôt que d’attendre que l’envie de le lire me reprenne, j’en commençais un autre. Bien sûr, les professeurs désapprouvaient – ces mêmes professeurs qui nous disaient aussi que nous n’étions pas assez intelligents pour lire tout seuls. Je préfère mes collègues actuels (même si voir mes chers élèves lire « La femme parfaite est une connasse » ou ‘Touallette » – une de mes élèves veut d’ailleurs appeler sa fille Renesmée.

      • Pas assez intelligent pour en lire 3 à la fois… ce n’est pas une question d’intelligence, juste une question d’organisation et de cloisonnement dans sa tête ! J’ai du mal à en commencer deux en même temps parce que mon esprit reste scotché dans le premier et met du temps à entrer dans le suivant et vice-versa.

        Diantre, tu me cites des romans haut en niveau !! Je n’arriverais pas à les lire, trop profond pour moi. Moi, je serais le personnage Renesmée, je collerais un procès à l’auteure pour nom horrible à porter, même dans une fiction, mais si un être humain veut le donner à sa fille, là, on frôle la folie pure ! Et le mauvais goût flagrant !

      • Non, pas assez intelligent pour lire UN livre tout court. Ces professeurs de la ville ne cachaient pas leur mépris pour les élèves de ce collège rural où ils avaient été parachutés contre leur gré.
        Mes études de lettres, pendant lesquels il fallait lire tous les livres au programme en quinze jours (certains étudiants étaient bien plus rapides que moi et lisaient l’intégralité du programme en huit) m’ont bien aidé à cloisonner.
        Pareil pour moi, je n’ai même pas réussi à ouvrir le livre. C’est aussi ce que j’ai dit à mon élève – en lui conseillant « Renée », tout court, puisque si j’ai une fille un jour, ce sera son second ou son troisième prénom.

      • Sympa, le prof ! On apprécie, tiens. Comme si c’était de votre faute son parachutage ! Au lieu de vous tirer vers le haut, il s’enfonçait lui-même vers le bas. No comment.

        Combien de livres elles lisaient sur 8 jours ?? 😀

        J’arrive pas à cloisonner mes lectures si j’en prends deux en même temps et je mets trop de temps à rentrer dans le livre.

        Renée n’est pas mon prénom préféré, je te le dis de suite, mais l’autre, Renéesmée, là, c’est à se suicider de suite !

      • S’il y en avait eu qu’un ! Non, je pense à deux autres profs tout aussi sympa, aux remarques désobligeantes sans en avoir l’air. Hélas, depuis que j’enseigne, j’en ai croisé de pire (je ne leur enseigne pas à conjuguer le futur, ils n’ont pas d’avenir).
        Une quinzaine de livres de cinq cents à sept cents pages, crayon à la main pour une première analyse littéraire. Je garde surtout le souvenir des livres en ancien français qu’il nous fallait retraduire intégralement.
        Moi, c’est la difficulté à sortir d’un livre qui fait que j’en lis plusieurs en même temps.
        Renée est le prénom de la soeur de ma mère, et c’est vraiment un hommage familiale de transmettre son prénom. Si la gamine a les mêmes goûts que sa mère, elle la remerciera peut-être de s’appeler Renesmée.

      • Certains profs te sortent des perles ! Mais bon, ça n’aidera pas les étudiants, que du contraire…

        Punaise, fallait lire de matin au soir… à t’en dégoutter, non ?

        Comme je sais entrer et sortir des livres assez facilement (sauf pour certains plus marquants, eux, ils s’invitent dans mes rêves), j’évite de changer de lecture en cours de route.

        Quand la gamine sera en âge de lire, Twoilette sera has been.

      • Ne m’en parle pas ! Et non, cela ne les aidera pas, sauf à vouloir à tout prix enseigner en ville « parce que c’est plus prestigieux ». J’en passe et des meilleurs.
        Oui, et beaucoup d’étudiants en lettres sortent de là dégouter de la lecture. Le pire est sans doute toutes les lectures critiques à faire, tous les articles, livres, analysant l’oeuvre en long, en large et en travers, imposant une vision de l’oeuvre et interdisant implicitement d’en avoir une autre.
        Figure-toi que je croyais aussi Twoilette has been – et mes collègues partageaient ce point de vue (sauf une).

  1. Pingback: Je reprends mes activités de coach | Nunzi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s