La nuit au pensionnat des louveteaux

22 h 00 : Gaël de Nanterry, après avoir réglé quelques problèmes administratifs (et oui, les louveteaux n’ont pas d’heure), s’apprête à profiter de sa soirée en compagnie d’un bon livre. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un compagnon.

23 h 00 : Alma, la professeur fantôme, rentre dans son bureau.

« J’ai frappé mais vous m’avez pas entendu. Je crois qu’il y a un petit problème dans la forêt. Enfin, juste un tout petit. Et pourtant, ce n’est pas la pleine lune. »

23 h 12 : Gaël, dans la forêt, soigne un loup… en mauvaise posture.

« J’en ai vu beaucoup, mais alors beaucoup dans ma carrière, mais vous allez m’expliquer très vite comment vous vous êtes fait cela. Oui, je suis gay, et alors ? Là, je suis surtout lycanthropologue et je puis vous assurer que jamais, au grand jamais, je n’ai eu à soigner une déchirure musculaire de la cuisse parce qu’un loup garou s’est envoyé en l’air dans une posture acrobatique ! Mon langage vous choque ??? C’est la meilleure ! Moi, ce qui me choque, c’est l’étendu de votre déchirure, et je ne vous parle pas de l’état de vos ligaments !

Non, je ne connaissais pas la posture dite de la roche en fusion éruptive, je vous conseille vivement de ne plus recommencer. Et vu votre état, même le yoga le plus simple qui soit vous est fortement déconseillé. »

02 h 00 (oui, soigner un loup garou blessé dans sa chair et dans son orgueil de mâle, c’est long) :

« Non, Nikki, tu ne me déranges pas. Comment vont tes louveteaux ? Ils font presque leur nuit ! C’est une excellente nouvelle. Oui, je comprends que ton fiancé soit un peu nerveux à l’idée qu’ils commencent à crapahuter partout. Oui, je comprends aussi que ton travail ne te manque pas trop : quatre louveteaux, c’est du plein temps !

02 h 50 : nouvelle visite d’Alma.

« Je ne sais pas ce qu’ils ont ce soir, mais je n’ai toujours pas trouvé un coin tranquille pour me promener. Et c’est bien pire que la dernière fois !  »

03 h 10 : Gaël est d’un naturel calme, posé, sensible. Néanmoins, c’était du jamais vu.

« Il est plus de trois heures du matin, la température est de 27 ° et pourtant, vous êtes gelés ! Je peux savoir pourquoi ? Le « Touaille-Lette Moon ? Non, ne m’expliquez pas, j’ai compris : vous vous êtes inspiré d’un roman pour ado – si, si, c’est un roman pour ado – et vous avez passé la nuit avec votre copine et un vampire. Pardon, avec deux vampires. La prochaine fois que vous voulez vous rafraichir, prenez un sorbet de sang, c’est bien meilleur pour votre santé. »

04 h 12 : Gaël a l’impression que la nuit n’en finit plus de lui révéler des surprises. Il retrouve François, le nouveau gestionnaire

– Mon pauvre François, il te faut une radio en urgences, je pressens une fracture du crâne. Oui, je sais que tu as la tête dure, mais je crains d’avoir raison. Comment est-ce arrivé ? Tu as tenté le loup moutonné duveteux ou le saut de la carpe gréco-romaine ? Ah ! Tu as piqué les derniers gâteaux de ta copine en fouillant dans son sac à main. Je comprends. Non, cela ne m’est jamais arrivé, si j’ai faim, je cherche plutôt dans les placards.

4 h 58 : Gaël espérait enfin dormir, quand Valère Sganou, 6e Bleu, fit irruption, encore plus perturbé que d’habitude (autant dire que la barre était placée haute).

« Calme-toi, Valère, calme-toi, et explique-moi lentement ce qui ne va pas. »

– Anatole, mon frère, il a été enlevé ! Je me suis réveillé, il n’était plus dans la chambre. Il avait promis d’aider Mathieu à rédiger une lettre pour sa copine. C’était tellement ennuyeux que je me suis endormi. Il n’est plus là, et Mathieu non plus.

– Mathieu Chépa ? (meilleur ami d’Anatole, et maladroit hors-pair).

– Oui ! J’ai pensé qu’ils étaient allés porter la lettre à Soliflore Du Coussinet Tordu, mais elle m’a assuré qu’elle n’a vu personne. Ils ont quand même pas pu se perdre ! hurla Valère.

Gaël réveilla tous les professeurs valides et se mit à la recherche de ces galvaudeux de batteuse.

a Nina un vampire du Tas de Pierres suicidaire !

 

Publicités

35 réflexions sur “La nuit au pensionnat des louveteaux

    • Merci !
      Pour le « Touaille-Lette Moon », il est plus prudent de se munir d’une bouillotte et de couvertures supplémentaires – pour le garou, entendons-nous, les vampires ne sont pas sensibles à leur propre « froideur ». Quant à la « roche en fusion éruptive », cette position est plus proche de l’acrobatie pure que du kamasutra !

      • Ouille, j’aurais pas dû faire ces galipettes en mettant à profit des nouvelles positions, me voilà chez le kiné !! mdr

        La lecture pour ado boutonneux restera pour eux, je ne m’abaisserais pas à lire « twaillette » 😀

      • Courage ! J’espère que le kiné aura réussi à te remettre d’aplomb, sinon je connais une très bonne osthéopathe !
        Une de mes collègues est une fan absolue…. L’un de mes chats s’appelle Bella, mais cela n’est pas lié au roman (j’ai déjà eu une Dorabella et une Odabella).

      • Bella, pour un personnage, c’est cliché ! Tu sais, hier, en regardant la crise grecque, je voyais leurs « non » qui s’écrit « Oxi » (όχι) et j’ai eu un chat nommé « Oxy »… mdr. À cause des snorkys !

        Que les ados soient folles de twoilette, je peux comprendre encore, mais des adultes… j’ai besoin d’un kiné, mais elles d’un psy !

      • Ah ça, ce n’est pas Buffy ou Indiana.
        Nom bien trouvé… surtout vu le nombre de fois où il faut dire « non » à un chat.
        Je retiens deux idées essentielles pour cette saga (enfin, quand je dis « idée ») :
        – si tu es une femme, tu dois accepter que ton mari te coupe entièrement et définitivement de ta famille.
        – si tu es une femme et que tu sais que tu mourras en mettant au monde ton enfant, tu dois l’accepter.
        Et surtout, surtout, ne réfléchis pas : ton mari le fait pour toi.

      • Oxy était une chatte tricolore assez indépendante, surtout la première du nom. La seconde, parente en ligne directe de la première (même mère) était totalement folle de moi et raide dingue de mon chien au point de le suivre dans la boue !! Elle fut le chat le plus crade que j’ai eu car niveau toilette, c’était pas ça. Je ne te raconte pas les yeux exorbités de mon chien le jour où elle déposa sur le tapis de mon bureau (chez mes parents) son petit chaton… et puis elle s’en alla, me laissant gérer le truc avec un fauve qui rêvait d’un petit chaton à croquer… :/

        Oui, elle a tout a fait raison, cette Bella ! Monsieur est là pour décider pour elle, elle se fatiguera pas ainsi.

      • Elle me rappelle quelqu’un, cette Oxy : Sharon ! Elle a eu des chatons, et en a eu très vite assez. Tous les matins, je cherchais où elle les avait mis (ils étaient trois, elle les mettait chacun dans un coin différent) jusqu’au jour où elle les a déposés sur ma taie d’oreiller, pendant mon sommeil, et elle est repartie vivre sa vie.
        Exact, elle ne se fatiguera pas, elle n’aura qu’à cuisiné (euh, non, pas la peine), faire le ménage et élever leur môme (ah, non, elle est morte en le mettant au monde, c’est bête).

      • Elle en avait déjà planqué un en haut, rentrant dans mon bureau par la fenêtre (la branche du poirier passait juste en-dessous) et ensuite, elle le retrouvait plus… j’avais entendu miauler faiblement en haut et j’étais montée voir, le chien devenant fou devant une armoire, j’avais compris que le chaton était dessous. La fois suivante, elle avait décidé que je ferais baby-sitter mais bon, mon chien bavait devant la petite boule de poil encore aveugle. Si j’ai pas dit « NON » 36.000 fois, je l’ai pas dit une fois… mdr

        Ah, ces chattes !

        Cool, tu meurs en mettant le bébé au monde et te voilà tranquille. Mais je pense que la Bêêêêêlla n’était pas mourue en mettant son monstre en vie…

        Je me poserai, toute ma vie, des questions sur le genre humain : aimer des twoilette, des 50 nuances de merde et des merci pour ce moment… heu… o.O

      • Petite pensée pour Sally : le 27 mai 1993 (petit rappel : d’après mes élèves, je n’ai aucune mémoire), nos voisins nous appellent. Sally vient de mettre bas sur une étagère à deux mètres du sol. L’opération sauvetage fut réussie. Et heureusement parce qu’en grandissant, sa fille aurait un sens de l’équilibre plus que chancelant, trois chutes, trois grosses blessures (patte cassée, éventration, et belle chute sur la tête).
        Cela dépend de quel point de vue on se met pour Bella : elle est morte, puisqu’elle est une vampire. Les réunions de parents d’élève s’annoncent difficiles, sauf à inscrire la choupinette à l’école des petits vampires.
        Quand je vois qu’une auteur dite « sérieuse » (Eliette Abecassis) trouve que 50 nuances est bien, et que cela a permis aux femmes de retrouver le goût de la soumission, dans tous les moments de la vie quotidienne.

      • On peut oublier des choses, mais celles que nos animaux ont faites, on les garde en mémoire.

        Oh, elle est devenue vampire, la Bella ! Comme quoi, je ne sais rien sur elle… mais en effet, elle est dans un état de non mort et de non vie. Le chat de Schrödinger, quoi !

        Attends, là, je m’assied parce que lire que 50 nuances de merde a permis, je cite « aux femmes de retrouver le goût de la soumission, dans tous les moments de la vie quotidienne », je m’étrangle !!! Doit-on être soumises ?? Je veux bien obéir aux ordres d’un chef (mais pas à tous, et pas sans discuter), mais faut pas pousser bobonne dans les orties surtout quand elle n’a pas de petite culotte !! Qu’Eliette se foute ma soumission où je pense ! L’évolution, oui, la régression, non merci.

      • Oui, c’est exact.
        Oui, après une césarienne d’urgence, c’est le seul moyen qu’a trouvé le docteur Cullen pour la sauver. Ou Edward. Enfin, peu importe.
        Je n’ai peut-être pas cité textuellement ce que cette charmante personne disait mais en tout cas, j’ai résumé son idée. Voici le lien vers l’intégralité de son interview : http://www.franceinfo.fr/emission/tout-et-son-contraire/2014-2015/eliette-abecassis-etre-femme-c-est-le-plaisir-de-la-domination-15-05-2015-04-25

      • Première règle : on ne quitte pas des yeux les fourneaux !! On peut faire la vaisselle, mais pas retourner à son PC ! J’essaie de l’inculquer à mon homme, mais pas facile 😀

      • Au lieu de punir pour une faute (que je pourrais commettre moi aussi), je récompense quand il n’a pas oublié de surveiller le gaz !! PTDR

        Bon, il ne l’a oublié que 2-3 fois, mais je ne te raconte pas l’état des patates et de la casserole… ni celle du meringue dans le four !! 😀

      • Et bien justement : il serait peut-être capable d’installer un contrôle parental, un logiciel espion, que sais-je encore. Je n’ai pas assez potassé 50 nuances pour savoir ce qu’aurait fait Mr Grey.

      • Un contrôle parental ! Dzésus ! Fini les photos de mecs en maillots de bain moulant que Faby publie sur sa page Fesse de Bouc… terminé les petits chatons amusants, les blagues à la con…

        Je vais potasser les 50 nuances afin de savoir ce que Mr Grey pourrait me réserver d’encore plus pire…

        Me priver de café ??? NOOOOOOONNNN *agonie*

      • De toute façon, le soumis est la propriété du dominant, donc le contrôle parental me paraît une suite logique.
        Mais bien sûr ! Par contrat (voir l’annexe 4), Mr Grey précise ce qu’elle peut ou non manger et boire.

      • Oui, c’est vrai… faut dire ce qu’elle peut manger et boire, comme s’il était un médecin nutritionniste… bon sang, dire que des femmes ont trouvé ça super génial !! La soumission et l’obéissance, présentées correctement, et ça passe pour la Masse. Idem quand on te dit qu’on va penser pour toi, agir pour toi… ça passe si c’est bien emballé. Putain, ça me troue le cul ! Si j’ai encore le droit, bien entendu 😉

      • Le contrat est très long, plus de quatre pages. Il lui impose aussi un nombre d’heure de sommeil et de sport à respecter, et une méthode de contraception (la pilule – et Eliette Abécassis, qui est contre la pilule, ne tique pas !).
        Et oui, ça passe – et ça me tord l’estomac !
        Je suis partagée : Ana (j’ai failli dire : Bella) dit plein de gros mots, mais par contrat, il est indiqué qu’elle ne doit rien faire qui nuise à l’image du dominante. Alors….;)

      • Le meilleur contraceptif est l’abstinence… PTDR Je te dis, tout dépend comment s’est présenté et le peuple avale le tout ! Gorge profonde, même !!

        J’avais entendu le coup du mot secret, connu de eux seuls, si elle voulait arrêter la séance de sado-maso… du grand n’importe quoi. Les femmes veulent du sadisme et seraient incapables de lire Sade !

        Oh non, il faut respecter son maître ! Ana est un serf, comme au temps du moyen-âge !

      • Mais bien sûr qu’il avale tout. On va même (mais là, j’ai oublié qui disait cela) parler de méthode de contraception « naturelle » visant à « améliorer la communication dans le couple ». De toute façon, une femme « sait » (quand elle peut tomber enceinte, si elle est enceinte). Entendre de tels ramassis de bétises, et certaines personnes y croire….
        Attention, attention : il y a DEUX mots secrets. Tant qu’elle n’a pas dit le second, la séance continue. D’ailleurs, elle a le droit de rompre leur relation à tout moment – si lui est d’accord.
        Surtout que, contrairement à une serve, il lui paie ses vêtements, son institut de beauté, ses médecins, etc, etc…

      • « elle a le droit de rompre leur relation à tout moment – si lui est d’accord » ???? Là, j’hallucine grave… tu peux pas donner ta démission alors ?

        Cet illogisme vaut bien celui que j’ai entendu : une fille qui téléphone à son mec qui veut rompre avec elle et la fille se filme au téléphone et lui dit « tant que moi je t’aime, on est ensemble »… o.O

        2 mots secrets !! ça pimente le tout ! il aurait pu choisir une phrase du genre « les sanglots longs des violons de l’automne » ou « tante germaine vient samedi, je répète, tante germaine vient samedi ».

        Quoi ?? Tu ne sais pas quand tu peux ou pas tomber enceinte ?? tu n’es pas à l’écouuuute de ton coooorps ?? J’entends des horreurs, moi, en 2015 ! Ils ne nous ont pas sorti qu’après une douche du frifri on ne pourra pas tomber enceinte ? ou que la première fois, on peut pas tomber enceinte ?

        si une femme SAIT quand elle est en cloque, alors, le déni de grossesse, c’est quoi ?

        Une horreur ce roman ! et ça a libéré des femmes, elles étaient bien bas.

      • « La Soumise peut demander son affranchissement à tout moment, cette requête devant être acceptée par le Dominant », p. 187. Non, effectivement, tu ne peux pas.
        Cette jeune fille n’a pas tout compris à une relation amoureuse, ou bien elle écoute trop « je t’aime moi non plus ».
        Pauvre tante Germaine ! Mais au moins, le mot de passe serait tout de suite efficace.
        Bah non, la première fois, tu ne peux pas tomber enceinte, m’enfin, il faut plusieurs fois !
        Certains gynécos ne croient pas au déni de grossesse. Je me souviens d’un gynéco, sur un plateau style « c’est mon choix » dire d’un air entendu : « une femme sait dissimuler sa grossesse, une femme sait comment s’asseoir, s’habiller, pour la dissimuler ». Sans doute un confrère de celui qui a dit : « bon, pour la prématurité, il ne faut pas se leurrer, si on interroge la mère, on découvre bien vite que l’enfant était un fardeau pour elle et c’est pour cela qu’il nait avant terme ». Un vaillant confrère, présent sur le plateau (là, c’était une émission médicale) lui a dit haut, fort et vertement ce qu’il pensait de cette immonde théorie.
        Oui – en mode carpette, sans doute.

      • J’ai entendu une fois « ceux qui sont myopes ou aveugles, c’est qu’ils ne veulent pas voir le monde »…

        Ana est une biesse femme et l’auteur en est la cause, je ne sais pas si elle voit la vie de couple ainsi ou si elle voulait juste pimenter sa vie en écrivant des trucs coquins, mais ça donne une mauvaise image de nous, les femmes et le pire, c’est que les 99,99999% de femmes qui l’ont lu n’ont rien trouvé à dire !!

        Je m’en tape la tête au mur devant cette bêtise !!

        Pour la requête au dominant, via lettre recommandée ou pas ??

      • Mieux vaut entendre cela que d’être sourd – puis, la surdité n’existe pas, c’est juste des gens qui veulent pas entendre. 😉
        Si elle voit la vie de couple ainsi, c’est vraiment d’une infinie tristesse. Et si ce sont ses fantasmes, qu’elle les garde pour elle !
        Et ajoute quelques coups pour les mères qui offrent ce libre à leur fille.
        Lettre recommandée avec accusée de réception et copie chez huissier de justice, certainement. Mais bon, comme Ana est bête (et prête à mourir pour donner un enfant à son beau Grey – oui, je spoile la fin du tome 3, lu en douce – la fin, pas le tome 3) toutes ses clauses ne servent pas à grand chose, elle lui est dévouée corps et âme.

      • Oooooooh, mon dieu, je défaille ! Elle me spoile la fin du tome 3, moi qui ne rêvais que de le lire !!! mais comment survivre à tant d’infamie ??

        Oui, coup de soleil sur la tête… C’est là que mon cerveau déconnecte : les gens ont aimé et le recommande (enfin, pas toi, ouf). Bon, j’ai lu aussi la connerie du da vinci code, après tout le monde, ok j’ai aimé le côté rythmé, mais les incohérences étaient là, je ne les ai pas prise pour argent comptant.

        Bon, je vais voir mon huissier, mon avocat, mon notaire, pour rendre un c4 en bonne et due forme à ce bô Grey de Mai 2. C’est bô l’amûr, non ??

      • Alors là, je ne sais pas ! 😉 Maintenant, je ne sais pas comment elle est tombée enceinte (échec de la contraception ? C’est pô bien ! Il faut relire le contrat – et le mode d’emploi).
        Le recommander, oui, pour se faire une idée de ce qui se fait de pire en matière d’ouvrage à but lucratif (dire « littérature », non merci).
        Da Vinci Code, c’est parfait pour la détente – et j’aime beaucoup la manière dont le professeur conduit.
        Oui, c’est bô, et franchement, tant de complication sans mariage et du coup sans divorce, c’est presque drôle (presque). Un médecin, aussi, on ne sait jamais…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s