L’étrange affaire de Spring Heeled Jack de Mark Hodder


Présentation de l’éditeur :

LONDRES, 1861
SIR RICHARD BURTON
Un grand explorateur et un érudit de talent. Sa réputation a été salie et sa carrière ruinée. Il est dans de sales draps.
ALGERNON CHARLES SWINBURNE
Un jeune poète prometteur et avide de sensations fortes, disciple du marquis de Sade. Le cognac causera sa perte. C’est le cadet de ses soucis.
Les deux hommes sont au cœur d’un empire déchiré par les conflits. D’extraordinaires machines envahissent un monde soumis à des lois des plus répressives. Tandis que certains défendent une société fondée sur le génie créateur, d’autres repoussent les limites de la conscience en ayant recours aux drogues, à la magie et à l’anarchie.
Lorsque des loups-garous terrorisent l’East End londonien et que des jeunes filles deviennent la proie d’une effroyable créature nommée Spring Heeled Jack, le duo n’a plus d’autre choix que d’agir. Au plus vite.

2230510041

Mon avis :

Que se passerait-il si le cours du temps se retrouvait changé, si un événement bouleversait la société tout entière et entraînait des modifications absolument inimaginables ? Et bien c’est ce que le premier volume des aventures de Burton et Swinburne est sur le point de nous raconter.

Nous avons affaire à un monde envahi par la technologie – pas une technologie en avance sur son temps, non, une technologie totalement inventive, qui n’est pas sans poser, déjà, des problèmes éthiques (et je ne parle pas seulement de l’usage qui est fait de certains animaux). Jusqu’où est-on prêt à aller ? Très loin. Bien plus loin que Richard ou Algernon ne pourrait l’imaginer.

Ce dernier, je l’adore véritablement. Poète, très souvent imbibé, masochiste, il est surtout un ami absolu pour Richard, pour lequel il est prêt à tout, y compris à sortir complètement de sa condition de poète. Richard, lui, a dû se remettre non seulement de l’échec d’une de ses missions d’exploration mais de la trahison de celui qui était son ami à ce moment. Aussi, accepte-t-il un nouvel « emploi », avec des missions particulièrement périlleuses. Pas insensible à l’humaine condition, conscient du poids de ses responsabilités et de ses conséquences, Richard n’hésite pas à se remettre en question, à prendre davantage de précautions – non pour lui, mais pour les autres.

Ce roman est d’une extrême richesse, d’une extrême fantaisie tout en étant très bien construit. Que son épaisseur ne vous rebute pas, vous passerez d’excellents moments en sa compagnie !

Publicités

17 réflexions sur “L’étrange affaire de Spring Heeled Jack de Mark Hodder

  1. J’avoue, les pavés me font souvent peur, mais là l’histoire me tente bien, je note (je ne sais pas si tu te souviens de moi, nous nous étions rencontrées au salon du livre de Paris grâce à Phili).

  2. Pingback: Billet récapitulatif du mois anglais 2015 | Plaisirs à cultiver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s