– 30 de Donal Harstadt

tous les livres sur Babelio.com

Mon résumé :

Carl Houseman est appelé en renfort, un automobiliste a refusé de s’arrêter lors d’un contrôle et il roule, ma foi, un peu trop vite sur une route très enneigée. Carl parvient à l’arrêter, et le reconnaît : Fred, qu’il a déjà arrêté pour de menus délits. Le jeune homme lui confie son dernier délit en date – et ses angoisses : il devait venir chercher ses cousins qui cambriolaient une maison. Ils ne sont jamais ressortis, bien que Fred soit venu les attendre à plusieurs reprises. Carl Houseman se rend sur les lieux : Fred n’aura pas à craindre les reproches de ses cousins, les deux jeunes hommes ont été assassinés. Commence alors une enquête difficile.

50

Mon avis :

Bienvenue sur les routes enneigées des États-Unis, des lieux difficiles pour les shérifs des différents états. Et si l’expérience de Walt Longmire ne vous a pas suffi, venez partagez celle de Carl Houseman.

Il est un shérif de proximité, c’est à dire qu’il connaît les petits délinquants qui exercent (pas très bien) leurs talents dans le petit comté de Nation. Il connaît aussi les habitants, et les problèmes qui se posent dans cet Etat qui devrait n’en avoir aucun. Dans les enquêtes d’Houseman, il y a un avant et un après Code 10 : les séquelles sont là, physiques (Lamar est resté handicapé, Bud y a laissé la vie pour une simple assignation en justice) et morales. Et les conséquences sont toujours les mêmes : une méfiance, une défiance non seulement envers les forces de l’ordre, mais envers l’Etat américain tout entier : les théories du complot ne portent pas que sur le 11 septembre, l’antisémitisme, le racisme ont de beaux jours devant eux. Et réfuter des théories fumeuses est quasiment impossibles, même pour les meilleurs agents qui soient.

Franchement, si deux cadavres étaient découverts dans un apprenti près de votre maison, et si vous appreniez que le crime a eu lieu DANS votre maison, en votre absence, comment réagiriez-vous ? Pour ma part, je fuirai mon domicile, irai vivre chez des proches, laisserai le champ libre aux enquêteurs pour faire toute la lumière sur ces meurtres et tenterai de les aider de mon mieux. lui, multiplie les obstructions, comme si, au fond, il savait qui a commis ces crimes.

Cette enquête n’est facile ni pour Carl Houseman, qui ne compte plus ses heures supplémentaires y compris le week-end, ni pour les autres enquêteurs – même ceux venus de l’extérieur. Si Carl met en péril son mariage, sa santé et son sommeil (voir son « marathon de moutons » lors de son insomnie), il met toute son énergie à  aller au-delà des apparences, là où d’autres se contentent de la facilité (je pense à Art, le pro de la criminel et des jugements à l’emporte-pièce). Et si l’enquête progresse grâce à des investigations minutieuses et à des témoins courageux, il ne faut pas oublier qu’aux Etats-Unis, tout peut déraper très rapidement.

-30 ° est un voyage dans l’Amérique profonde, là où le pire ne devrait pas avoir lieu d’être, mais se manifeste quand même.

100142514.to_resize_150x3000

Publicités

6 réflexions sur “– 30 de Donal Harstadt

  1. Pingback: Challenge ABC 2015 – Thriller, polar….. | deslivresetsharon

  2. Si un meurtre était commis chez moi en mon absence, tu as raison, je prendrais mes jambes à mon cou et je ne sais même pas si je reviendrais, je mettrais en vente !!! 😀 Mais j’aiderais au mieux les enquêteurs ! 😉

  3. Pingback: 50 billets, 50 états – le bilan final | deslivresetsharon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s