Chroniques de la tour, tome 1 : la vallée des loups de Laura Gallego Garcia

Présentation de l’éditeur :

l existe de par le monde quelques Hautes Ecoles de Magie, secrètes et élitistes. Dana a l’incroyable chance d’être choisie comme élève par le Maître de la Tour de la Vallée des Loups. Mais pourquoi elle ? Y aurait-il un rapport avec l’existence de Kai, ce jeune garçon qu’elle seule peut voir et entendre ? Ou avec cette mystérieuse prisonnière qui l’appelle à son secours ? Dana devra désobéir à son Maître pour venir en aide à cette étrange femme qui lui ordonne de partir à la recherche d’une licorne. Mais les loups de la Vallée semblent décidés à ne pas la laisser faire…

logoespagnesharon2

Mon avis :

Une école de magie en Espagne ? Harry Potter, mais aussi Amandine Malabule et David Eliott ont des cousins, ou des émules ! Ce n’est pas aussi simple.
Nous sommes dans un univers de fantasy, non dans un monde contemporain où la magie se serait invitée. Les personnages vivent comme au moyen-âge, un moyen-âge perpétuel puisque, même quand on revient mille cinq cents ans en arrière, les habitudes de vie ne semblent pas avoir changé. Les épidémies, les disettes, les familles nombreuses sont toujours là. Il ne manque guère que les dragons, heureusement disparus.
Dana naît dans une famille ordinaire, elle ne l’est pas. A six ans, elle a un meilleur ami : Kai. Ce n’est pas un problème, me direz-vous, si ce n’est qu’elle est la seule à le voir, la seule à communiquer avec lui. Serait-il un ami imaginaire ? Ce n’est pas aussi simple, une autre personne sentira également sa présence.
Il s’agit du mage qui la recrute comme apprenti alors qu’elle a dix ans. Là, vous pensez immédiatement à l’épouvanteur, si ce n’est que Dana est une fille (elle avait craint le mariage, un temps). Pas vraiment. De l’apprentissage de Dana, nous ne saurons presque rien, de nombreuses ellipses parcourent ce récit qui nous mène de son arrivée à la tour à son avant-dernier examen. L’apprentissage de la magie n’est pas l’essentiel, plutôt le pouvoir qui singularise la jeune fille depuis la naissance, et qui l’a fait choisir par le Maître (ne pas oublier la majuscule).
Il est aussi du seigneur des anneaux dans ce texte, avec la présence d’un elfe et d’une naine. Je n’ai garde d’oublier tous ses loups qui menacent nuit après nuit la tour, et même un loup-garou qui apparaît dans le récit… à moins qu’il n’ait toujours été là.
L’intérêt du roman repose sur la manière dont les ingrédients bien connus sont utilisés et détournés, au point de véritablement surprendre le lecteur. Et si j’ai trouvé cette lecture facile et plaisante, en revanche je ne lirai pas les deux volumes suivants : je préfère rester sur la bonne impression laissée par l’épilogue.

10039643210122356510694885_10204618827169323_918588559_na_loup_garou_3_pour_Nina_gentil_celui_ci_!

Publicités

18 réflexions sur “Chroniques de la tour, tome 1 : la vallée des loups de Laura Gallego Garcia

  1. Pingback: Le mois espagnol, c’est parti ! | deslivresetsharon

  2. Pingback: Challenge Jeunesse et young adult #5 | deslivresetsharon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s