Archive | 16 mai 2015

Mini-swap Wish-List 7e édition.

 

J’ai participé à la septième édition du mini-swap Wish-list organisé par  Nelcie. 

Le contenu du swap devait être :

– Un livre issu de la wish-list du swappé
– Un marque-page
– Un petit mot pour votre swappé (sur le livre, une carte, une feuille… sur ce que vous voulez quoi !).

C’est un swap en chaîne (A qui envoie à B qui envoie à C….). La personne à qui j’ai envoyé le swap est Stemilou. Vous pouvez voir ce que je lui ai envoyé dans cet article.

Pour moi, ce fut un peu plus compliqué… Nelcie a donc organisé un « rattrapage » pour moi, et c’est magiciennedoz qui a eu la gentillesse de m’envoyer le colis suivant.

IMG_4191Voici le contenu emballé :

IMG_4192Et surtout, surtout, voici les paquets ouverts !

IMG_4193Ce swap devait contenir un objet rond. Je vous laisse admirer cette magnifique trousse, faite par les soins de magiciennedoz :

IMG_4327

 

Merci beaucoup à Nelcie et à magiciennedoz .

 

Les humeurs d’un réalisateur de série télé

logo-plumes-aspho-4-c3a8me-tirc3a9-du-tumblr-vanishingintoclouds

Le thème des plumes cette semaines est « craquer ». Les mots à placer sont : Feu, chocolat, pelote, courage, croquer, branche, pleurer, folie, logiciel, admiration, couture, s’évader, play-boy (ou playboy), abeille, clope, plaisir, raquer, tunes (ou thunes), caramel, articulations, céder, raccommoder, vernis, allumette, amour, courses (dans le sens de shopping),  tonnerre .

Je craque, je suis très clair, je craque. Non, Charlotte, pas de chocolat au caramel, c’est inutile, j’ai dépassé ce stade, pas la peine de refaire des courses. Passez-moi plutôt une allumette et une clope. Non, je ne vais pas la fumer, je vais la croquer ! Non, je ne me fous pas de toi, Barbara, c’est juste que tu me mets les nerfs en pelote !
Barbara, tu viens du théâtre, du cinéma, tu es une grande actrice, tu as toute mon admiration mais tu nous les brises menues !
Fais-moi plaisir, tais-toi en dehors des prises. Tes questionnements, tes doutes, ta « folie créatrice », ton « feu intérieur qui ne demande qu’à s’évader », j’en ai jusque-là. Je suis allé enquiquiner le scénariste qui est chargé du développement de ton rôle et des articulations avec les autres personnages pour qu’il nous raconte la vie de cette fliquette. Et bien, cette vieille branche ne s’est pas foutue de toi. Il nous dit tout, de la couleur de son vernis préféré à ses amours raccommodées, à force de craquer aux coutures, en passant par son courage et sa phobie des abeilles. Cela pourrait te faire plaisir, surtout que la production n’a pas raqué une tune pour ce travail.
Et voilà, maintenant, elle pleure. Toi le play-boy qui joue un commandant sans même savoir tenir un flingue, tu te tais, tonnerre de Brest ! Et le grand spécialiste des logiciels qui dans la vie ne sait même pas se servir d’une souris, tu la boucles également ! C’est parce que tu as une tablette tactile, merveilleux ! Fais attention qu’elle ne devienne pas bientôt feue ta tablette tactile.
Pardon, tu as fait quoi, Barbara ? Tu as fait des recherches sur le scénariste et tu as découvert qu’il a été acteur ? Tu souhaites qu’il fasse de la figuration dans la série pour être ton conseiller personnel ? Non, cette fois-ci, je ne cèderai PAS !