Archive | 27 avril 2015

Les terres du Ponants, tome 2 d’Olivier Lagneaux.

Présentation de l’éditeur :

Revenu d’entre les morts grâce aux larmes d Ehia, Bertrand reprend, avec ses compagnons, le chemin de l’aventure. Ils doivent rejoindre la Cité Interdite où ils espèrent trouver les réponses à de multiples questions concernant le rôle de l’Elu et l’identité réelle de l’Empereur des Orcs.
mois-belge-logo-folon-redstar-38-gras-blanc-ombre-orange-1-sans-bord

Mon avis :

Comme je le pressentais, un tome 3 était en préparation, et il vient tout juste de paraitre. Je le lirai prochainement, j’ai vraiment envie de retrouver les héros de cette série.
Ce n’est pas que Bertrand est fatigué, c’est qu’il est « mort » et qu’il a mis un temps certain à se rétablir, et à se demander ce qui a bien pu se passer pendant qu’il était inconscient. La troupe qu’il menait s’est dispersé, chacun est reparti à sa vie, à ses combats, et Bertrand lui-même, dans sa convalescence, a droit à un moment de répit heureux – de courte durée, certes, mais bien présent. Après tout, puisque tous le croient mort, il peut prendre le temps de réapparaître.
Il me serait tentant d’ajouter « ou pas » mais Bertrand n’est pas le genre de personnage à baisser les bras. Il n’a pas une nouvelle mission, non, il doit terminer la précédente, avec l’aide de celle qu’il aime. Il faut peu de temps pour que tous, chacun de leur côté, ne se remettent à la tâche. Et si les périls étaient déjà grands lors du premier voyage, ils le sont plus encore lors du second. Surtout, les créatures qu’ils affrontent sont inédites, et les moyens de les vaincre – ou simplement de survivre à leur rencontre – ne sont pas très nombreux.
Amis ou ennemis ? Dans une nature toute prête à la révolte également, le salut ou la perte peut surgir n’importe quand. Ce tome 2 des Terres du Ponants est à conseiller à tous les amateurs de fantasy.

10694885_10204618827169323_918588559_n