Archive | 17 avril 2015

Les Outrepasseurs, tome 1 les héritiers de Cindy Van Wilder


Présentation de l’éditeur :

Londres, 2013. Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat. Il découvre que l’attaque le visait personnellement et qu’elle a été préméditée par de redoutables ennemis : les fés. Emmené à Lion House, la résidence d’un dénommé Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis huit siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Ces derniers lui révèlent un héritage dont il ignore tout…

Circonstance de lecture :

L’un des deux livres que j’ai lu « en avance » pour le mois belge, c’est à dire en janvier 2015. Je mets mes souvenirs bout à bout pour écrire cet avis.

Mon avis :

Tout d’abord, j’ai été agréablement surprise par sa lecture, ce livre était plus dense et plus riche que prévu. La narration alterne le présent, et la révélation du « secret de famille », le déroulement d’épreuves en vue de faire connaître à la jeune génération… et bien, les épreuves encore plus grandes qui l’attendent, et le passé où l’on découvre l’origine de la « malédiction ». J’utilise des guillemets parce que le tissu narratif est bien plus riche que ne le laisse supposer ce simple mot. J’ajoute qu’un goût certain pour le moyen âge et plus particulièrement pour le roman de Renart ne peut pas nuire à la lecture.

La difficulté est vraiment de faire le lien (dévoilé à la fin) entre les personnages du passé et ceux du présent, et j’avais besoin d’un petit temps d’adaptation pour passer d’un temps à un autre. Et si le style est fluide, je ne conseillerai pas la lecture de ce livre, même s’il est estampillé « littérature jeunesse » à un adolescent de douze ans, mais plutôt à un grand adolescent de quatorze/quinze ans. Et je terminerai par une mention spéciale au Chasseur, un de ces « beaux méchants » que j’apprécie. Oui, je sais, j’aime les adversaires des héros quand ils en valent vraiment la peine.

10694885_10204618827169323_918588559_nmois-belge-logo-folon-redstar-38-gras-blanc-ombre-orange-1-sans-bord