Journal d’un louveteau garou – XV

Cher journal
Cela faisait longtemps que je ne t’avais pas écrit ! Il faut dire que j’ai été particulièrement occupé. Et mon petit frère aussi.
– J’ai maaaaaaaaaal ! choisit-il à ce moment-là de hurler.
On ne dira jamais à quel point se coincer l’appendice caudal dans une porte peut être douloureux. Certes, il faut être particulièrement maladroit pour y parvenir, mais Valère est particulièrement maladroit. Nous revenions à peine samedi dernier d’une course à travers bois sous notre forme lupine quand nous sommes tous rentrés ainsi dans nos chambres. Mon frère a voulu refermer la porte avec ses pattes et ……….. Vous pouvez deviner la suite.
Mon frère a eu de la chance, Gaël de Nanterry, notre principal remplaçant et néanmoins lycanthropologue a pu l’examiner.
– Une blessure sur toute la longueur ! J’ai rarement vu cela, sauf en cas de combat singulier ou de scènes de ménage carabinées. Oui, je sais, cela ne te console pas. Tu as le choix. Soit tu restes sous ta forme lupine jusqu’à la cicatrisation – sachant que cette forme accélère la cicatrisation – soit tu te retransformes en tout jeune adolescent et l’appendice se rétractera de lui-même. Tu auras ainsi un peu moins mal.
Mon frère n’a pas voulu rater les cours et depuis… J’entends ce que j’entends plus haut. Il y a des variantes : « j’ai bobo ; j’ai un mal de chien ; j’en ai plein le dos ». Mon petit frère n’a jamais été aussi loquace, et pourtant, il est extrêmement bavard.
Je te laisse sur ces mots, ou plutôt sur ses cris.

Anatole Sganou, 4e Bleu.

PS : notre prochaine sortie à l’opéra sera pour aller voir Lucia de Lamermoor. J’ai hâte.
PSS : le principal remplaçant nous a montrés les photos de ses quatre neveux louveteaux. Ils sont très mignons tous les quatre. Trois filles, un garçon : Ceridwen, Eowyn, Wilma et Gueländer, le garçon. Il a intérêt à être très costaud – ou à avoir beaucoup de charmes.

IMG_2041

Publicités

15 réflexions sur “Journal d’un louveteau garou – XV

    • Merci ! Je l’ai reçu en cadeau.
      Oui – ma mère a malencontreusement amputé de deux centimètres d’appendice caudal une de mes félines normandes ainsi – elle a voulu la protéger contre le berger belge un peu belliqueux. Bahia (le félin) a été amené chez le vétérinaire qui a félicité ma mère pour la « propreté » de l’amputation.

      • Un chat chez nous avait eu la queue coincée quelque part aussi, elle faisait un angle bizarre et un jour, alors qu’il déambulait à la maison, on a vu le haut de la queue tomber par terre, on a éclaté de rire !

        Ma mère avait roulé aussi sur la patte de ce pauvre chat là… et marché sur sa patte aussi ! Mais le pire, c’est que le chat dansait la gigue mais ne criait pas quand ma mère lui a marché dessus.

      • Tu m’étonnes ! Ma chère Cassis-Léia, qui nous a quitté en 2010, est née avec les vertèbres caudaux soudés – sa queue formait une sorte de manivelle, elle a eu du mal à apprendre à marcher. Elle n’a pas transmis cette malformation à sa descendance.
        Mes chats sont très silencieux aussi, quoi qu’il arrive (sauf quand je les emmène chez le vétérinaire).

      • Pupuce ne disait rien chez le véto, même transbahutée dans un sac à dos quand elle était petite. Fox et Indy n’ont pas apprécié leur visite chez le véto puisqu’ils sont revenus un peu plus léger qu’à l’aller… mdr

        Chez nous, il ne reste plus que la Pupuce qui se fait mettre à la porte souvent car elle a tendance à faire pipi sur le torchon ! Bon, on vit à la campagne, alors, elle a mille lieux pour faire dodo.

      • Annunziata aussi est revenue plus légère, mais pour d’autres raisons (et lors de sa seconde opération, elle est restée trois jours). Pour Paolo, son « allègement » fut le plus beau jour de sa vie. Depuis, mis à part tester les coussins pour trouver le plus moelleux, il n’a plus de sujet de contrariété.
        Mes chats se sont élevés en collectivité, il est toujours un grand pour enseigner aux petits quoi faire – avec parfois des résultats bizarres (deux « grands » dans le bac ont du mal à tenir).

      • Les jeunes non apprivoisés restent ensemble au soir, au moment de la bouffe collective (oui, on n’est pas des barbares, on les soigne aussi) mais sinon, les autres formaient des duos, rarement plus. Frères et soeurs ou deux mâles qui avaient les mêmes souvenirs de véto.

      • Tous les chats qui passent dans ma cour, ou dans le champ derrière chez moi – voire dans le pré d’Urgente de Longuemare – sont énormes !!! Pour certains, je connais leur nom, comme Noisette, qui fréquenta assidument Chablis il y a quelques temps (en tout bien tout honneur, étant tous les deux « allégés »).

      • Ils n’ont pas de noms, ceux qui n’ont pas été apprivoisés, certains sont couillons à mort, d’autres plus hardis, surtout quand tu as un sac de croquettes en main et que c’est l’heure… mdr. D’autres détalent encore devant les chiens (dangereux devant le Jack) d’autres ont compris qu’en faisant semblant de rien, on ne risquait rien.

      • Comme les chats de mon village sont très bien nourris… je crois qu’ils seraient parfaitement indifférents devant un sac de croquettes. Quant à Lassie (mon berger)… elle ne fait peur à aucun chat, elle les aime tous, sauf les blancs (Chablis a vécu des années difficiles).

      • Les nôtres restent dans leurs eaux territoriales, surtout à l’heure de la bouffe, ils ne se font soigner par aucun autre parce que se sont des couillons (même la Pupuce qui fuit parfois devant moi avant de me reconnaître, la conne).

        Mon ancien chien leur courrait au cul mais n’en a jamais attrapé un de sa vie !

      • Nous l’avons conduite immédiatement chez le vétérinaire, et ma foi, tout allait bien, »l’amputation » était quasiment invisible (elle a perdu trois centimètres d’appendice). Elle a plus souffert d’une hérédité calamiteuse (malformation du cervelet) et d’une lésion bulleuse, survenue à deux ans, qui a mis un mois à guérir.
        Bises.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s