Choses dont je me souviens de Natsume Soseki

choses_dont_je_me_souviens_249Présentation de l’éditeur :

Certains livres, parfois, semblent portés sur l’aile frémissante d’un oiseau. En voici un, né de la joie intense d’avoir échappé à la mort. En 1910, hospitalisé pour une grave maladie qui met ses jours en danger, Sôseki note au quotidien l’évolution de son état et ses réflexions. Choses dont je me souviens. Ce qu’il tente de retenir avec tant de hâte, malgré son extrême faiblesse, c’est bien sûr le miracle de la vie rendue, mais surtout la paix du cœur, la clarté pleine de grâce qu’a atteinte sa conscience libérée de la pression de la vie réelle par cette expérience si particulière de la maladie.

Mon avis :

Est-ce un journal ? Presque. Un journal non pas tenu au jour le jour, un journal rétrospectif, qui raconte ce dont se souvient Soseki, mais aussi ce dont il ne se souvient pas.
Il reste six ans à vivre à l’écrivain japonais. Il souffre déjà, quand il écrit ce livre, d’un ulcère à l’estomac, la maladie qui va l’emporter et qui a bien failli l’emporter.
Les chapitres, nombreux, sont très courts, comme autant de répits laissés par la maladie. Il écrit aussi des haïkus, qui ponctuent son texte et offrent une respiration entre deux moments de souffrance. Même si l’écriture est extrêmement pudique, il ne peut pas ne pas parler de ce moment où il a failli mourir, et où il n’a que le témoignage de sa femme pour ses trop longues minutes où on le crut perdu. Sa plus grande souffrance n’est pas physique, elle est le reflet de la douleur qu’il a causée chez sa femme. Altruiste avant tout, lui que l’on protégea en lui cachant la mort d’un proche, emporté par la même maladie.
Choses dont je me souviens n’est pas facile à lire, et je conseille de ne surtout pas le faire d’une traite. Prenez le temps, faites des pauses, respirez, lisez d’autres livres entre temps. La sécheresse de ce style est celle des auteurs qui n’ont pas de temps à perdre en fioritures inutiles. Ou comment rester intime et pudique à la fois.

101223565logo-challenge-c3a9crivains-japonais

Publicités

4 réflexions sur “Choses dont je me souviens de Natsume Soseki

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s