Le bal des louveteaux – préparation.

– Je ne la sens pas cette soirée ! s’était exclamé le CPE.

– Rassurez-vous, tout se passera bien, répondit Gaël de Nanterry, directeur du pensionnat et neveu de l’alpha de la meute du Sud, j’ai pris quelques précautions élémentaires.

– Ah, bon ?

L’avantage d’avoir un directeur qui a grandi dans une meute, dont la maman est médecin spécialisée dans la lycanthropie et qui est lui-même lycanthropologue et vampirologue, c’est que l’on évite des catastrophes.

-C’est à dire ? reprit le CPE.

Gaël de Nanterry énuméra quelques précautions :

– pas de sapin dans la salle de bal ! En cas de crise, des louveteaux peureux pourraient grimper dedans, et bonjour la chute.

– pas de chaise en bois, pas de table en bois, pas d’estrade en bois : si les choses dégénèrent (et un bal des louveteaux sans dispute n’est possible que dans une crèche, et encore), tout ce qui est en bois sera immédiatement mordu, cassé, brisé, au mieux, ou sera utilisé comme armes. Reste le parquet, mais en trente ans de bal, Gaël n’avait jamais vu de garous arracher le parquet. Que du plastique : difficile à casser, à mordre, le goût n’est pas terrible, et puis… Entendre votre adversaire dire : « même pas mal », c’est rageant.

– Pas d’orchestre. En cas de réconciliation (et elle survient assez vite), tous sont pourtant d’accord pour dire que si les musiciens avaient été meilleurs, avaient joué des morceaux plus lupins… la bagarre n’aurait pas eu lieu ! L’orchestre a alors intérêt à courir très vite.

– Mais, reprit le CPE.. Qui passera de la musique ?

– L’ancien alpha de la meute du Nord. Il a beau avoir pris sa retraite depuis plus de quinze ans… Il impressionne toujours autant. Et il en a déjà maté de très coriaces. Je me rappelle d’un bal où deux loups s’étaient violemment empoignés, au point de casser… trois fenêtres avant d’être séparés par ses soins et envoyés dans le décor. Il a promis d’être très gentil avec les louveteaux – il sera secondé par monsieur Trukenski.

Le CPE se sentit un peu rassuré… à l’idée de ne pas assurer le service d’ordre.

a_Nina_encore_des_moutons_d'hiver_et_des_pierres_!

Publicités

4 réflexions sur “Le bal des louveteaux – préparation.

    • Et bien oui ! Et ce n’est pas le nouvel infirmier, chargé de distribuer le traitement antipuce, qui va arranger les choses.
      Le nom a été inventé par un collègue il y a quelques années. En tant que petite-fille d’immigrés polonais, je suis une spécialiste des « trucs en ski ».

    • Le pire (et je cite Gaël de Nanterry), c’est que le bel infirmier (aux yeux de Gaël, donc) a le gène du mouton … et les louveteaux s’en rendent compte ! En Normandie, j’ai beaucoup de -ski parmi mes élèves ;). Je fais exception.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s