Billet sans humeur et challenge A reading’s week

Je suis en vacances – premier constat – et en dépit de 218 copies à corriger, je compte bien en profiter.

Premier petit souci : trouver un livre qui me transporte, me change les idées, en bref, m’apporte un vrai plaisir de lecture. Ce fut le cas hier avec Ombres et Lumières de Dominique Sylvain, dont je vous reparlerai bientôt. Il était aussi bon que ce macaron chocolat/noix de coco dont voici les photos ci-dessous :

032034

 

 

 

 

 

 

Par contre, aujourd’hui… je n’ai eu que des lectures insipides, quand je n’ai pas purement et simplement abandonner le livre au bout de dix pages (là, par contre, pas de soucis, je ne vous en reparlerai pas ! ).

Pour les vacances, je me suis inscrite au challenge A reading’ week. Le but est de lire quatorze livres en quatorze jours, dont un thriller (facile), une romance, un livre avec Noël ou Hiver dans le titre, un livre offert à Noël (ou le dernier livre acheté) et un livre écrit par un auteur dont le nom a la même initiale que le sien. Je lirai donc un roman de Chris Riddell. Pour le reste… je me laisserai porter par les énormes piles de livres et les deux bibliothèques bien remplies qui sont dans mon bureau et mon salon.

Un dernier macaron pour la route :

019Bonne soirée à tous.

Lundi 22 décembre :

Ce sont les vacances. Donc, je me détends.

J’ai vu deux films aujourd’hui : Les pingouins de Madagascar et Le domaine des dieux. J’ai préféré le second, très drôle.

J’ai lu, aussi, les trois quarts de Debout dans la tombe d’un autre d’Ian Rankin et la moitié de l’ogre au pull vert moutarde de Marion Brunet.

J’ai fait les courses, aussi.

Mardi 23 décembre

Je suis fatiguée, ce qui ne m’empêche pas de faire une petite sortie entre copines et d’emprunter deux livres de James Sallis.

J’ai terminé Debout dans la tombe d’un autre et l’ogre au pull vert moutarde. Je commence Le frelon noir.

Mercredi 24 décembre :

Toujours fatiguée. Je termine Le frelon noir et commence Papillon de nuit.

Jeudi 25 décembre :

Je suis fatiguée (bis) et reçois mes cadeaux de Noël.

Je commence la lecture de plusieurs livres, et lis un manga. Je termine aussi Le roi disait… de Clara Dupond-Monod.

Vendredi 26 décembre :

Je prends le train pour Paris. Je vais à la Comédie Française, voir Le misanthrope de Molière. Place idéale (orchestre, quatrième rang, au milieu). Dans le train, je lis La chance que tu as de Dennis Michelis et je commence Moriarty d’Anthony Horowitz (sur la liseuse).

Samedi 27 décembre :

Je progresse, je progresse, mais je n’ai terminé qu’un livre : Papillon de nuit de James Sallis.

Il faut dire que je lis surtout des « gros formats » (trois à quatre cents pages) et que je passe de l’un à l’autre pour éviter de stagner, ou de perdre l’envie de lire, ce qui m’arrive si je lis un roman d’une seule traite.

Dimanche 28 décembre :

 

 

Publicités

16 réflexions sur “Billet sans humeur et challenge A reading’s week

  1. Quel programme ! Il faudrait m’enfermer dans un chalet cerné de neige, avec plats préparés, pas de téléphone mais une petite connexion quand même pour que je lise autant et pas sûre de lire 14 livres en 14 jours même si je les ai laaaargement sous la main !!! 😆 Très jolie ta nouvelle déco, on sent bien Noël !!! 😉 J’aime beaucoup le fond !

    • Justement, j’ai commencé à beaucoup lire aux vacances de Noël, en 2009, quand je me suis retrouvée dix jours sans pouvoir sortir de chez moi ! Pour les courses, mon père était venu avec son 4X4, et au supermarché, nous étions les 4e clients de la matinée.
      Merci Asphodèle ! Je garderai cette déco jusqu’au 6 janvier, après, je passe au bleu pour l’hiver.

  2. Très jolie cette déco de Noël. Je note dans mon petit carnet ce roman. Pouvez-vous nous faire part aussi des ouvrages que vous trouvez insipides ? Joyeuses fêtes et merci pour votre super blog.
    A très bientôt.

    • Merci Sandrinelit, je suis très touchée par vos compliments.
      Et bien, je citerai Le cercle des tempêtes de Judith C. Brouste. Je croyais que c’était un roman, j’ai l’impression de lire une biographie – je n’ai rien contre ce genre littéraire, mais au moins, précisez-le ! Beaucoup de froideur, de détachement. Je m’attendais à tout autre chose, et n’ai pas envie de poursuivre.
      J’ajoute Poison de Sarah Pinborough – ou comment faire de Blanche-Neige une garce.

      • Et avec les boules, ils n’ont sûrement pas la guirlande qui va avec… 😆 Bon, je m’en vais, là…

        On va faire dans le calme pour le réveillon parce qu’on fête Nowel en décalage, on le fait le 26 afin d’avoir ma soeur et son homme à table. On s’en fiche, Il n’est quand même pas né le 25 décembre 😉

        Noyeux Joël !

      • C’est plus calme depuis que mémé est au home, on ne se réunit plus chez elle, même si les dernières fois qu’on était tous chez elle, elle n’était plus vraiment là puisque « dans son monde »… 😦

        J’aime les fêtes calmes parce que je trouvais qu’on mangeait beaucoup trop en quelques jours et passer toute une journée à table, ça me faisait chier ! Depuis une dispute dans la belle famille, mes belles-soeurs ne font plus rien et on réveillonne au calme, Chouchou et moi, pour le 31 ! Et le 1er janvier, je fais ce que je veux, mais je ne suis pas coincée à table 😆

  3. J’ai été hier à la CF voir  » le misanthrope » ! Nous serions-nous croisées? 🙂 en tout cas c’était bien, quoiqu’un peu austère … Bises et bonnes fêtes de fin d’année Sharon 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s