En face de Pierre Demarty

tous les livres sur Babelio.com

Présentation de l’éditeur :

En face Un homme, un jour, sort de chez lui, traverse la rue, et entre dans l’immeuble d’en face. Il n’en sortira plus – ou presque. C’est le début d’un étrange voyage immobile, qui l’entraînera dans des rêveries de grand large et des épopées insensées. À quoi ressemble le monde quand on a décidé de lui tourner le dos ? Et que viennent faire là-dedans Paimpol, l’Islande, les goélettes et la philatélie ? Ça, il n’en sait rien encore, nous non plus, on va bien voir. Évoquant Bartleby et Blondin, Échenoz et Jarmusch par son humour autant que son univers mystérieux, En face nous embarque dans un drôle de périple, bercé de ritournelles et ponctué d’images fabuleusement déjantées. On s’y plonge comme dans une énigme; on en sort comme d’un songe.

1312260953408502211846257Défi premier roman

Mon avis :

Je suis certaine que ce livre trouvera un public, des lecteurs, parce qu’il est singulier. Pour ma part, je suis passée à côté.

L’auteur a écrit un livre volontairement déceptif, du début jusqu’à la fin. Ultime pirouette ? Non, volonté d’aller au bout de sa logique narrative. Il a aussi fait le choix de proposer des personnages qui semblent ne pas être romanesques du tout, si ce n’est le temps de trois péripéties et demi : je les ai comptées.

L’auteur élèverait-il la banalité, pour ne pas dire le lâche renoncement au rang d’art ? Tous ses personnages se définissent par ce qu’ils ne font ni ne disent. Aucun n’attire la sympathie, ni l’antipathie. Les hommes modernes n’ont ni rêves, ni idéaux, ni intérêt pour autrui. Difficile de se prononcer pour les femmes puisque Solange est la seule représentante de la gente féminine. Moderne, cependant, parce que centrée sur la famille qu’elle a construite, par opposition à sa famille d’origine et au reste du monde, comme si, de nos jours, se marier et avoir des enfants.

Quant à l’écriture, elle est pleine de circonvolution, de digression, de recherche, et l’on peut être sensible à ce style, à cet humour, tel une causerie de salon contemporaine. Pas moi. J’ai eu l’impression que la richesse de l’écriture cachait la vacuité du sujet.

En face est une lecture de la rentrée littéraire 2014 qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.

challengerl2014

Publicités

2 réflexions sur “En face de Pierre Demarty

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s