L’ombre des chats d’Arni Thorarinsson

tous les livres sur Babelio.com

Mon résumé :

Einar est invité au mariage de Saga et de Kristin, une amie d’Heida, sa complice au journal. Oui, vous avez bien lu : ce sont deux femmes qui se marient et cela semble ne poser aucun problème ni aux amis, ni à la famille, ni même à l’ex-mari de Kristin, qui se félicite que son ex-femme se soit trouvé. Alors, qui a fait ce cadeau d’un goût douteux aux jeunes mariées ? Pendant ce temps, Einar reçoit des textos à caractère fortement sexuel. Qui s’amuse à de telles plaisanteries ?

Mon avis :

Revoilà Einar ! Il m’avait manqué, lui, sa nonchalance, et sa capacité à se retrouver au milieu des affaires les plus compliquées.

Oui, il n’est pas éloigné des stéréotypes du poor lonesome policier. Il est divorcé, a une fille – avec laquelle il s’entend très bien – a eu un gros problème avec l’alcool, qu’il a fort heureusement résolu, tout en sachant qu’on n’en a jamais réellement fini, et qu’une rechute est toujours possible. Il n’est pas policier, mais journaliste d’investigation – quitte à entretenir des liens étroits avec la police. Je te donne des indices, tu me dis si je suis sur la bonne voie.

Alors que la situation financière de son journal n’est pas excellente, alors que les rédacteurs ont des soucis de santé, ou des problèmes d’ordre privé, Einar doit mener de front son travail de journaliste et effectué la coordination au sein de la rédaction. Pas toujours facile, face à la concurrence de sites internet nettement moins scrupuleux. Vous avez dit éthique ? Morale ? Sources sûres et fiables ? Les scrupules sont disparus pour la jeune génération. Quant à l’ancienne (déjà), avec Einar, elle découvre avec ébahissement les joies de tout ce que l’on peut trafiquer grâce à la technologie. Rester dans la course, oui. Faire éclater la vérité – aussi, sans rester dupe des manœuvres de certains hommes politiques.

Internet, un moyen de tout savoir, très vite, sur des sujets qui n’intéressent que vous. Et, se demande Einar, qui peut bien s’intéresser à ses morts étranges, ses suicides assistés par ordinateur – ou quand la technologie fait froid dans le dos. Qui peut être assez pervers pour s’inspirer de tout ce que le net peut faire de pire ? Quand Einar cherche, il trouve – même s’il y met du temps, même si les fausses pistes sont nombreuses, dans cette société islandaise si renfermée sur elle-même que tout le monde se connaît, tout le monde s’est croisé un jour ou l’autre. Cette société reste fortement imprégnée par ses légendes, elle qui n’a acquis son indépendance que soixante-dix ans plus tôt. Les contes populaires sont connus de tous, et les elfes, forcés de vivre cachés, sont comparés aux homosexuels, qui sont eux sortis de leur cachette.

Ce roman nous questionne aussi sur ce qui pousse deux personnes à se marier. L’amour, me répondra-t-on. La volonté de fonder une famille. Pour beaucoup dans ce récit, il s’agit d’une question d’argent. Et plus que le chagrin, il s’agit de déterminer qui héritera. Mariage et bataille pour tous.

91952462challengerl2014

Publicités

18 réflexions sur “L’ombre des chats d’Arni Thorarinsson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s