L’appel de la lune de Patricia Briggs

couv65082112Présentation de l’éditeur :

 » Les loups-garous peuvent être dangereux si vous vous mettez en travers de leur chemin. Ils ont un talent extraordinaire pour dissimuler leur véritable nature aux yeux des humains. Mais moi, je ne suis pas tout à fait humaine. » En effet, Mercy Thompson n’est pas une fille des plus banales. Mécanicienne dans le Montana, c’est une dure à cuire qui n’hésite pas à mettre les mains dans le cambouis et à sortir les griffes quand le danger frappe à sa porte. Mais ce n’est pas tout : son voisin très sexy est le chef de meute d’une bande de loups-garous, le minibus qu’elle bricole en ce moment appartient à un vampire, et la vieille dame très digne qui lui rend visite vient jeter des sorts sur son garage. Au cœur de ce monde des créatures de la nuit, Mercy se trouve mêlée à une délicate affaire de meurtre et d’enlèvement…

a_loup_garou_3_pour_Nina_gentil_celui_ci_!

Mon avis :

Lire un récit mettant en scène une héroïne forte et indépendante est toujours plus agréable que celui d’une pleurnicheuse qui attend le prince charmant.

Mercy est une coyote garou, ce qui n’est pas sans lui avoir posé quelques soucis, et ce, dès le berceau. Vous me direz qu’elle ne peut s’en souvenir, je vous répondrai : « elle ne peut pas, elle sait cependant qu’elle a été élevée dans une meute puisque sa mère ne pouvait assumer un bébé coyote » (et il est difficile de le lui reprocher). Mercy a été exclue de la meute, elle n’en reste pas moins proche de certains garous, d’Adam notamment, loup relativement jeune (comparé à Samuel ou au Marrock), dotée d’une fille adolescente remplie de projets pour son papa et Mercy.

C’est presque le moindre des soucis de Mercy, surtout quand elle découvre que certains s’amusent à métamorphoser des humains en loups et à les revendre, tant pis pour les conséquences. La « transformation » n’est pas sans conséquence, les candidats doivent s’y prêter en connaissance de cause, puisqu’ils ne sont pas sûrs d’y survivre, ni de s’adapter à sa nouvelle condition. Pas facile de « laisser parler son loup », de s’accommoder de cette nouvelle personne qui vit en vous, qui a ses exigences, pas toujours compatibles avec la personnalité première du tout nouveau loup garou. Et je ne parle même pas des difficultés à s’intégrer (ou non) dans une meute. Certains ne le souhaitent pas, et parviennent très bien à vivre (presque) normalement. Tous ne sont pas aussi sains de corps, d’esprit, et de lycanthropie.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome, à l’intrigue très bien construite, remplie de rebondissements. Tout n’est pas tout noire, ou tout rouge (comme le sang) dans le petit monde très machiste des lycanthropes. Du point de vue des valeurs traditionnelles, ils n’ont rien à envier aux plus conservateurs des américains – bienvenue dans le Montana. Heureusement que les femmes sont dotés d’un fort caractère et de beaucoup de résistance.

L’appel de la lune est un très bon roman, fortement recommandable pour tous les fans de loups-garous.

 

1390617361

8 réflexions sur “L’appel de la lune de Patricia Briggs

  1. Pingback: Bilan du challenge Halloween | deslivresetsharon

Répondre à Maya Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.