Les soeurs de la lune, tome 9 de Yasmine Galehorne

couv32512999

Présentation de l’éditeur :

Nous sommes les sœurs D’Artigo : ex-agents qualifiés de la CIA d’Outremonde, à qui nous venons de rendre nos plaques, mi-humaines, mi-fées. Camille est une sorcière, Delilah un chat-garou et une fiancée de la mort en fleur… Et moi ? Je m’appelle Menolly, je suis une acrobate extraordinaire devenue vampire. En fait, la condition de créature de l’ombre n’est pas aussi terrible qu’on le pense. Surtout quand le parrain des vampires décide de jouer les princes charmants… Enfin, disons que j’ai vraiment besoin de son aide afin de mettre fin aux agissements d’un serial killer que je soupçonne d’être un vampire.

1390617361

Mon avis :

Après Delilah – assez mignonne avec ses jouets pour chat et son pyjama Hello Kitt – voici Menolly, sa soeur vampire. Et ce n’est pas exactement la même frangine.

Autant l’aspect « sexuel » de la série reste à mes yeux assez soft avec Delilah, autant il est exubérant avec Menolly. Elle et Nérissa, sa petite amie, sont officiellement en couple, mais elles n’hésitent ni l’une ni l’autre à avoir des relations avec des hommes « juste pour le sexe ». Comme Camille, sa soeur aînée, Menolly pense que « le sexe, c’est juste du sexe » et cela n’a rien à voir avec les sentiments. Vous voilà prévenu.

L’enquête à laquelle elle est confrontée est plus tortueuse encore que celle menée par sa soeur Delilah. Un vampire s’en prend à des prostituées, qu’il viole et tue. Note : trop souvent, dans les histoires de tueurs en série, ou même dans les séries policières, le viol est une péripétie absolument banale. Il n’en est rien ici, le viol ajoute à l’horreur, il n’est jamais banalisé, ou pire, excusé.

Comme un vampire est le coupable, les opposants aux créatures surnaturelles s’en donnent à coeur joie, et se montrent parfois extrêmement téméraire. Trop. Beaucoup trop. Les fantômes ne sont pas tous de gentils individus qui se promènent pour passer le temps, et certains l’apprendront à leurs dépends.  De même que les créatures de contes de fées sont gentilles et aseptisées – sauf dans l’univers des soeurs d’Artigo.

Ce tome 9 est dur, sanglant, presque sans espoir. Les trois sœurs ont beau être dotées, tout comme leurs compagnons, de pouvoirs hors du commun, la victoire n’est pas toujours assurée – et le prix à payer est parfois très lourd.

J’ai hâte de retrouver Camille, pour le tome 10.

Publicités

7 réflexions sur “Les soeurs de la lune, tome 9 de Yasmine Galehorne

  1. Pingback: Bilan du challenge Halloween | deslivresetsharon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s