Un homme loyal de Glenn Taylor

tous les livres sur Babelio.com

Présentation de l’éditeur (extraits) :

1941, Huntington, bourgade ouvrière de Virigine-Occidentale qui survit tant bien que mal autour de la soufflerie de verre Mann Glass. C’est là que travaille le jeune Loyal Ledford. Fiancé à la fille du patron de l’usine, cet orphelin taciturne, animé d’un sens aigu de la justice et de la droiture, est déterminé à bâtir sa vie de ses propres mains. Mais au lendemain de l’attaque de l’attaque de Pearl Harbor, Loyal, comme beaucoup de jeunes gens de son âge, décide de voler au secours de la nation.

50

Mon avis :

Je suis très heureuse d’avoir terminé la lecture de ce livre, qui m’a occupé presque trois semaines. En effet, ce livre couvre non seulement l’histoire d’un hameau utopique en Virginie-Occidentale, un état trop peu mis en valeur par la littérature, mais permet de découvrir l’histoire des Etats-Unis, de l’entrée dans la Seconde guerre mondiale, à l’assassinat de Martin Luther King.

Loyal s’est engagé volontairement, en partie à cause de ce qu’il vivait dans l’entreprise où il travaillait. Orphelin, fiancé à la fille du patron, il a fait ce choix alors que d’autres seraient volontiers rester « planqué » à l’arrière. Il n’assistera pas au Débarquement, non, il restera sur une petite île du Pacifique, où il vivra l’horreur – il ne sera pas le seul. Les cauchemars resteront, récurrents. Un ami aussi, très spécial, Erm, un véritable personnage de tragédie, qui pèsera bien malgré lui sur le dénouement.

La Virginie-Occidentale a fait secession avec la Virginie, elle n’était pas un état confédéré – cela ne se voit pas beaucoup à la lecture de ce roman. Les blancs avec les blancs, les noirs loin, très loin, ou alors, relégués aux taches subalternes, avec obligation de se taire et de faire. Côtoyer ces personnes, être amis avec eux est impensable, pour ne pas dire scandaleux. Aussi des hommes comme Loyal Ledford sont précieux, de même que les frères Bonescutter, un mystère à résoudre à eux tout seuls.

Ces trois hommes, leurs proches, avec lesquels ils forment une communauté, récusent la violence, absolument. Mais jusqu’où peut-on aller quand les autres usent de tous les subterfuges, légaux, illégaux, pour vous pourrir la vie, quand ils n’ont aucun sens  ? Quand la violence est là, et ne touche pas des adversaires capables de se défendre, mais les plus faibles ?

Un homme loyal est un très beau livre, très bien écrit, très bien construit, à recommander absolument.

Publicités

9 réflexions sur “Un homme loyal de Glenn Taylor

  1. Pingback: Bilan du mois, sans Halloween | deslivresetsharon

  2. Pingback: Glenn Taylor, Un homme loyal – Lettres exprès

  3. Pingback: 50 billets, 50 états – le bilan final | deslivresetsharon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s