Belladone, tome 2 : soif de sang de Michelle Rowen

belladone,-tome-2---soif-de-sang-3285022-250-400édition Milady – 346 pages.

Présentation de l’éditeur :

Jillian Conrad va mourir. Si elle ne succombe pas à la Belladone – ce poison qui la rend irrésistible et mortelle pour les suceurs de sang –, ce sont des vampires fous en quête d’ultime immortalité qui auront sa peau. Depuis qu’elle est devenue le dernier rempart entre eux et la fille du défunt roi Matthias, elle n’a plus nulle part où se cacher. Pas même dans les bras de Declan, son amant dhampire, qui, privé de toutes ses émotions à cause d’un puissant sérum, n’est plus que l’ombre de lui-même…

Circonstances de lecture :

J’ai lu ce tome 2 à la suite du premier, le 6 septembre, avec Moïra, ma féline de chevet.

Mon avis :

J’ai apprécié ce second tome, suite directe du premier (quinze jours ont passé entre les deux). Jillian va aussi bien qu’elle le peut, c’est à dire pas très bien, Declan n’est pas vraiment au mieux de sa forme, la faute au sérum qui lui fut injecté et qui dysfonctionne à qui mieux mieux. Molly, son sac à puces borgne, va bien, elle a été adoptée par une famille aimante – j’aime que les auteurs se soucient des animaux de compagnie qu’ils inventent, au lieu de les tuer ou de les abandonner à mi-parcours.

Le souci, pour rédiger la suite de ma chronique, est que ce second et dernier tome repose sur un coup de théâtre, qui apparaît très rapidement dans l’action. Le quatrième de couverture a le bon goût de ne pas le révéler, je ne le révèlerai pas non plus. Sans ce coup de théâtre, le roman et sa conclusion seraient véritablement très différent.

Finie, la petite Jill qui se plaignait dans les cent premières pages du tome 1. Elle est devenue combattive, ne serait-ce que pour lutter contre le poison qui la ronge. Elle peut (presque) compter sur l’amitié de Noah – et lui pourra dire que, quand on a des amis comme Jillian, on n’a presque pas besoin d’ennemi. Elle doit aussi, et surtout, prendre des décisions qui modifieront le cours de la vie de ses proches. Et oui : dès que l’on a de la famille, des amis, un copain, il faut s’attendre à ce que les antipathiques vampires qui vous menacent s’en prennent à eux. Et à Jill de se creuser les méninges, parfois dans l’urgence, pour les sauver, avec des alliés parfois très inattendus – la folie vaut mieux que la violence.

Pourtant, la violence et omniprésente. Les vampires sont des êtres cruels – parfois, souvent, tout le temps, selon le modèle que vous aurez en face de vous. Leurs actes et leurs conséquences ont du poids dans ce récit, ce ne sont pas de simples péripéties destinées à meubler en attendant le prochain rebondissement. Cette série ne comporte que deux tomes, l’auteur se concentre donc sur l’essentiel sans se perdre en digression inutile.

Belladone est une série hautement recommandable pour tous les fans de bit-lit.

 

Un-mot-des-titressession « sang ».

5 réflexions sur “Belladone, tome 2 : soif de sang de Michelle Rowen

  1. Pingback: Bilan du challenge Halloween | deslivresetsharon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.