The ABC Murders d’Agatha Christie.

tous les livres sur Babelio.com

Mon résumé :

Hercule Poirot a reçu une lettre. Quoi de plus normal ? Ce qui l’est moins est qu’elle émane d’un homme qui le met au défi de l’empêcher de tuer. Un fou ? Peut-être. Mais un meurtre est réellement commis. Hercule Poirot, aidé de son fidèle Hastings, enquête.

Mon avis :
Agatha Christie, bien avant d’autres auteurs, a mis en scène un tueur en série dans The ABC murders : il a un but, mettre au défi Hercule Poirot de l’arrêter. Il est vraiment très gentil, ce tueur en série : il envoie des lettres pour prévenir de ses forfaits. Il a aussi une particularité : il tue selon l’ordre alphabétique. Aurait-il un complexe de l’alphabet ? S’amuserait-il ?
Une lourde tâche incombe à Poirot, qui laisse encore échapper quelques mots en français : découvrir son mobile et arriver à temps. Les autres meurtriers étaient des meurtres « de l’intérieur », et connaître la victime permettait de découvrir son assassin, c’était un « crime intime » (en français dans le texte). Ici, le meurtrier vient de l’extérieur, il n’en est que plus difficile à arrêter. D’ailleurs, les crimes ont eux-mêmes lieu hors du cadre intime : une plage, la campagne, un cinéma. N’importe qui pouvait se trouver là, victime comme assassin. Nous ne sommes pas dans un salon, une chambre ou une bibliothèque.
Les commentaires d’Hastings montrent à quel point lui aussi est préoccupé par cette histoire. Vous éprouvez trop d’émotions, Hastings, lui dit en français Poirot, lui aussi très ému finalement, au point de récréer un cadre intime, en associant les proches des victimes, qui ont un privilège, grâce à « The amazing magnanimity » de l’assassin. Celui-ci met tout en œuvre pour que les proches des victimes ne soient pas soupçonnés. Pourtant, certains avaient bel et bien des mobiles, vieux comme le monde : jalousie, argent… Et bien non, il faudra chercher ailleurs, même si la chance (faut-il vraiment l’appeler ainsi ?) le favorise.
Mais la chance tourne, Hercule Poirot vous le dira (en français également). Il croit en l’intuition. Pour lui, il s’agit de retrouver ce qui a généré cette intuition, quelle phrase, quelle chose vue a entraîné cette découverte. Ce n’est pas que rien n’échappe au détective belge, c’est qu’il s’intéresse à tout, réfute les idées reçues, les jugements à l’emporte-pièce. Il ne travaille pas sur un « cas », il s’intéresse à l’homme qui est derrière ces meurtres. Et Agatha Christie ne refusera pas à ces lecteurs LA grande scène attendue : la confrontation entre le détective et ABC. Elle prendra aussi les risques de transgresser les codes – n’est-ce pas aussi ce que le lecteur attend de la reine du crime ?
La recherche du bonheur est un thème récurrent dans les romans policiers mettant en scène Hercule Poirot. Il aime voir les gens autour de lui heu-reux. Un seul chemin est possible : celui de la vérité, même si elle fait peur, même si elle n’est pas agréable à entendre. Il réserve sa compassion aux vieilles femmes malades, à ceux que la vie a brisé, non aux belles jeunes femmes pleines d’assurance et d’ambition – il les laisse à Hastings.

challenge-anglaislogo polar

Advertisements

6 réflexions sur “The ABC Murders d’Agatha Christie.

    • Ce qui le distingue des autres romans d’Agatha Christie est vraiment le fait de parler des tueurs en série, et de ne pas vouloir les traiter comme des fous, mais bien comme des personnes ordinaires.
      Merci : bon week-end à toi aussi.

  1. Agatha Christie a inventé beaucoup de choses sur ce créneau. J’en ai lu beaucoup à une époque, il y a bien longtemps. C’est vrai ce que tu dis sur le bonheur, je n’y avais jamais fait attention.

  2. Pingback: Challenge Agatha Christie (humm!) |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s