Sang dessus dessous de Claude Izner

tous les livres sur Babelio.com

Présentation de l’éditeur :

Paris, 1998. Un libraire est retrouvé assassiné dans sa boutique – nu, la tête dans un sac plastique, poignardé post mortem. A ses pieds, deux Jules Verne de la collection Hetzel lacérés et posés sur la tranche. Milo Jassy, bouquiniste désabusé des quais de Seine, est condamné à résoudre cette énigme s’il ne veut pas connaître le même sort. Il devra pénétrer le labyrinthe des vestiges d’un Paris qui s’en va, avec pour seul fil d’Ariane, celui de ses amours et de ses amitiés perdues.
Publié pour la première fois en 1999, ce petit bijou, premier roman policier de Claude Izner, préfigure les aventures de Victor Legris.

1312260953408502211846257Défi premier roman

Mon avis :

Si vous aimez les romans policiers réussis, ce roman est fait pour vous. Si vous aimez les thrillers sanglants aux personnages sans âme, avec une intrigue réduite à une succession de crimes sanglants et de courses contre la montre, passez votre chemin. Sang dessus dessous est bien plus complexe que cela.

Et pourtant, des crimes affreux, des manipulations, un tueur qui n’a pas su raison garder, nous les retrouvons dans ce roman mais sans que les auteurs ressentent le besoin d’être complaisantes envers ses meurtres. Elles mettent l’accent, et elles ont bien raison, sur Milo, qui est le centre de l’intrigue, bien malgré lui.

Il ne manque pas de verve, Milo, descendant direct de Victor Legris, le héros récurrent de Claude Izner – tandis que Stella pourrait bien descendre de Joseph. Ils ne manquent de verve ni l’un ni l’autre : Te crois-tu au centre d’une cabale montée pour anéantir tous les bouquinistes ou mieux, tous les bouquinistes ayant adopté un fox boulimique ? Ils ne manquent pas d’énergie non plus, et il leur en a fallu, à l’un comme à l’autre, pour ne pas sombrer. Ils sont des survivants, comme on le découvre au cours de la lecture, aux petites misères du quotidien, à la grossièreté ou la mesquinerie ambiante, à des tragédies aussi. Ce n’est donc pas un mystérieux meurtrier, qui semble en vouloir particulièrement à Milo qui changera quoi que ce soit dans sa vie et dans son emploi du temps fantaisiste.

C’est dans un Paris presque disparu que nous entraîne Milo, lui qui part aussi à la recherche de son passé, de ses amitiés défuntes, de ses amours mortes. Pour les envoler lyrico-mystique, vous repasserez : Roland ? Roland se trouvait peut-être coincé quelque part, dans un no man’s land astral dont il ne pourrait s’arracher qu’après avoir confondu son meurtrier ? Déconne pas Milo ! Pour la volonté de découvrir la vérité et de sauver qui peut encore l’être, vous êtes au bon endroit.

J’ai bien sûr été sensible au fait qu’aucun animal n’a été maltraité lors de cette enquête. Drogué, oui, pas toujours promené à heure fixe également, mais il ne sera nul besoin de prévenir la SPA.

Sang dessus dessous est un roman pour les amateurs de littérature et de romans policiers. Ce n’est pas incompatible.

91121022logo polar

Une réflexion sur “Sang dessus dessous de Claude Izner

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.