Les dragons de Nalsara, tome 18 : avant que le jour se lève.

Présentation de l’éditeur (extrait) :

L’armée d’Ombrune est en marche. Afin de retarder les soldats ennemis, le Libre Peuple et les habitants de l’île aux Dragons ont fait naître d’étranges créatures dont le venin a des effets surprenants ! Or, ils ignorent que, dans l’ombre de la Citadelle Noire, Anya agit pour leur cause

Mon avis :

« Une légende qui devient vrai, ça aussi, c’est terrifiant !’

Ce dix-huitième tome est centré sur un personnage que l’on a appris à découvrir au cours de la saga : Anya. Esclave (et oui, les sorciers trouvent plus pratique d’ensorceler la nourriture que de payer du personnel), elle est également fille de sorcier par son père, et donc moins sensible aux atmosphères irrespirable, car gorgée de magie.
Surtout, elle souhaite plus que tout être libre – et libérée les autres. Guidée par les magiciennes jumelles (un chaudron est toujours utile), elle fait de son mieux pour contrecarrer Darkat et aider ceux qui luttent contre les sorciers.
La nuit est longue, la nuit n’est pas magique, la nuit est sorcellerie. Tous attendent que le jour se lève – se lèvera-t-il, et sur quoi ?

 

chall32

3 réflexions sur “Les dragons de Nalsara, tome 18 : avant que le jour se lève.

  1. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult] Bilan #12 | Muti et ses livres

Répondre à liliba2 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.