Archive | 24 août 2014

Fortunately, the milk

tous les livres sur Babelio.com

Mon résumé :

Maman est partie trois jours pour une conférence. Papa reste avec ses deux enfants, une liste de recommandation, des repas tout dans le congélateur mais presque plus de lait. Papa se souvient de tout, sauf d’acheter du lait, et le matin, c’est le drame : plus de lait pour les céréales, plus de lait pour le thé. Papa sort alors en chercher. Il vivra alors de folles aventures.

Mon avis :

Si vous aimez les univers drôles, déjantés, ce livre est fait pour vous ! Surtout, vous ne verrez jamais plus le fait de retourner en courses parce qu’il vous manque une seule chose de la même manière.

Il y a en effet peu de risque que vous soyez :
– enlevé.
– menacé d’être sacrifié.
– confronté à une rupture du continuum espace/temps.

Il est peu probable également que vous croisiez des poneys scintillants à la pointe de la mode, des pirates, des vampires ou des policiers intergalactiques un peu spéciaux, sans oublier le professeur Steg, un être particulièrement doué (pardon, douée). Les illustrations de Chris Riddell contribuent également à rendre cette lecture particulièrement agréable. Un joyeux moment.

challenge-anglaischall32

Le dragon du Trocadero de Claude Izner

9782264054685

Présentation de l’éditeur :

En 1900, l’exposition universelle ramène à Paris une faune bigarrée de curieux, de marins, d’artistes et de scientifiques. Ichiro Watanabe et son cousin Isamu visitent les œuvres réunies sur le Trocadéro quand quelqu’un dans la foule glisse un papier dans la main de ce dernier. A peine l’a-t-il lu qu’il est abattu d’une flèche en plein cœur, à laquelle est rattachée une plume. Quelques jours plus tard, un anglais subit le même sort, marquant le début d’une série noire. Qu’est-ce qui relit ces hommes ? Inquiets pour la sécurité de leur ami Watanabe, Victor et Joseph vont se lancer dans une nouvelle enquête qui les amènera au récit d’un bateau fantôme et d’une mystérieuse cargaison… Entre marins et contrebandiers de toutes les nationalités, les dernières aventures de Victor ont des airs de bout du monde.

Mon avis :

Ce roman est la douzième enquête de Victor Legris – et la dernière. Une belle conclusion à toutes ses enquêtes qui nous ont fait traverser les dernières années du XIXe siècle, nous ont fait visiter le Paris de ces années-là, en compagnie de Victor, Joseph et Ichiro.

C’est sur celui-ci que se concentre le danger, pour avoir, simplement, héberger un lointain cousin. Il faut dire que les morts s’accumulent autour de lui et d’un revenant – le Léopard des Batignolles. Dans le cadre de l’exposition universelle – et de l’incompréhension entre les peuples, les cultures, la vengeance est au rendez-vous. Et Victor enquête, en le cachant à Tasha tout d’abord, puis en l’associant à ses recherches. Mais enquêter n’est pas facile, et que ce soit au Champ de Mars, dans les jardins du Trocadero, ou dans l’atelier de Tasha, le danger n’est jamais très éloigné. Et pour la première fois peut-être, Victor se rend compte des risques qu’il prend et fait courir aux siens.

Si j’ai une certitude en refermant ce livre, c’est que je relirai des enquêtes de Victor Legris, et ce, très prochainement.