Archive | 22 août 2014

Opération farceuses de Roddy Doyle

tous les livres sur Babelio.com

Présentation de l’éditeur :

Qui sont les Farceuses ?
D’insaisissables petites créatures qui adorent les enfants.
Que font-elles ? Elles les suivent partout pour s’assurer que les adultes les traitent convenablement, sinon…Sinon quoi ?
Elles les punissent en déposant de la crotte de chien sur leur chemin pour qu’ils mettent le pied dedans.
Et pourquoi Mister Mack va-t-il être puni ? Parce qu’il a envoyé ses enfants dans leur chambre en les privant de dîner. Mais il les a rappelés tout de suite après et les Farceuses n’ont pas entendu !

chall32

Mon avis :

Ce roman pour enfants est complètement loufoque, en partant d’un point de départ (presque) sérieux : que faire contre les adultes qui ne traitent pas correctement les enfants ? Autant dire que le postulat de la plupart des romans de notre enfance (j’ai 36 ans)  se trouvent inversés. Oui, les adultes peuvent se montrer injustes, excessifs. Il ne s’agit jamais dans ce roman de maltraitances graves, juste de ces punitions traditionnellement données par des adultes excédés, tels que « tu seras privé de dessert » (et devoir manger le reste du repas, c’est une punition aussi ?).

Pour ceux qui confondent autorité et abus de pouvoir, l’auteur a crée les farceuses, de charmantes créatures écologiques, spécialisés dans le recyclage de déjections canines – enfin, plutôt des déjections d’un chien, qui s’enrichit énormément à ce commerce ! Et son maître ne soupçonne rien – difficile en effet de deviner que son charmant compagnon à quatre pattes est aussi un brillant informaticien.

Seulement, les farceuses font aussi des erreurs, de terribles erreurs. Laisseront-elles une injustice se commettre, elles qui passent leur vie à les punir ? (Roulement de tambour, s’il vous plaît). Non ! Mais comme il sera difficile d’y remédier.

Roddy Doyle a su construire son roman de façon très imaginative, en donnant aux titres de ses nombreux chapitres, destinés à entretenir le suspens, des noms plus qu’improbables : Chapitre sept, qui devrait probablement s’intituler chapitre cinq…Euh, je crois….Mais appelons-le simplement… En fait, je ne sais plus à quel chapitre on en est. L’humour le plus loufoque est au rendez-vous, y compris quand il évoque les cauchemars professionnels de Mister Mack, dont les nuits sont envahis par les biscuits qu’il contrôle à longueur de journée. Les adultes exercent quelquefois de drôle de métier.

irlande-en-challenge

L’agence Pinkerton, tome 4 de Michel Honaker

Présentation de l’éditeur :

Neil Galore n’est toujours pas un membre à part entière de l’agence Pinkerton. Un jour, il accompagne Elly Aymes au train qui doit la mener à San Francisco et se fait enlever sur le trajet du retour. Il fait alors un rêve étrange dans lequel il est intronisé par le tribunal des Douze Cagoules. A son réveil, il est au Trou à Rats en Colombie britannique.
Dernier volume de la série.

chall32

Mon avis :

Et dire qu’il s’agirait là du dernier tome de la série (soupirs).

Nous retrouvons Neil Galore presque seul. Il a perdu deux de ses fidèles amis, l’un définitivement, l’autre étant partie vers d’autres aventures professionnelles, lyriques et théâtrales.  Il n’a pas le temps de ruminer ses chagrins qu’il se retrouve catapulté en Colombie Britannique, sans véritablement comprendre comment il en est arrivé là – ni pourquoi on lui affirme qu’il est déjà venu.

Là non plus, pas le temps de se poser trop de questions car les hostilités commencent. D’un côté, des pionniers et leur chef, ce dernier bien décidé à maintenir l’ordre avec ses gros bras (et ses gros colts), de l’autre, les Salish, des indiens soupçonnés, condamnés à la moindre infraction (et la seule condamnation possible est la mort). Les Salish mettent en garde les pionniers sur ce qui les attend, sur ce monstre qu’ils ont réveillé. Neil ne peut qu’acquiescer, lui qui, lors du troisième tome, a perdu un de ses amis à cause de lui.

Pas ou peu d’alliés, un territoire inconnu mais aussi sauvage que l’Ouest, et toujours, cette part de fantastique jusque dans les intrigues les plus sauvages. Un grand moment.

challenge-ouest