Les plumes d’Asphodèle – 33 – éternité.

c3a9critoire-vanishingintoclouds3

Je me présente : Alexandre de Carduel, cousin éloigné de Philippe de Nanterry. Je suis un médiéviste, c’est-à-dire un spécialiste du moyen âge. Quand je le précise, il arrive qu’un illuminé chante (faux) : « Il est venu le temps des cathédrales. ». Affligeant.

Je vous parlerai bien de chansons de geste, des lais de Marie de France ou de la scolastique, je sens déjà votre lassitude – et la mienne. Avoir une passion, c’est bien, plusieurs, c’est mieux.

Mon château en est une – demandez à Philippe, à Baruch, ou même à Percy McKellen s’ils n’aiment pas le leur. Je trouve du repos, seul, dans mon bureau, à regarder mon jardin et mes douves – la légende veut que je me jette dedans quand je « pique une crise », dixit le cercle de famille. Je ferai même des longueurs avec mon dragon de compagnie. J’aime les légendes.

Un jour, j’en ai eu assez de corriger les mémoires de mes étudiants et j’ai eu envie d’écrire un roman pour me divertir. Je voulais d’abord rédiger des bluettes bien sirupeuses, je ne souhaitais pas l’immortalité sous une coupole, mais une franche rigolade. J’envisageais l’histoire d’un ange gardien en vacances, d’un vampire s’évanouissant à la vue du sang ou une modernisation de l’histoire de Tarzan, cherchant son chemin à travers les lianes de la jungle urbaine. Un aimable divertissement.

                     Pas une seconde je ne pensais m’opposer (encore et toujours), à Géraud de *** . Lui n’a pas de passion, il a UNE idée fixe : tirer de l’oubli les secrets de famille, et les inventer, si besoin est. Du coup, j’ai eu la douleur de me replonger dans les archives familiales (dans le grenier, éclairé par une seule lucarne, je ne vous raconte pas les douleurs au dos et aux genoux pour examiner toutes ses reliques endormies sur leur rayonnages) afin d’argumenter contre lui. Je me trouvais l’imagination fertile, je lui trouvais l’imagination délirante – je ne puis utiliser de termes plus précis, je ne suis pas psychiatre. Dans son récit, rien ne manquait : assassinat, tentative d’assassinat, empoisonnement (quand je vous dis qu’il délire), substitution d’identité, enlèvement, kidnapping (quelqu’un se dévoue pour lui dire que ce sont des synonymes ?), amnésie (je lui en souhaite une belle), et tout ceci pour seulement trois personnes. Du coup, j’ai renoncé à mes prétentions d’auteur du dimanche, et lui ai suggéré d’envoyer son histoire à une chaîne télévisée. Pour son feuilleton de l’été. Depuis que je le lui ai dit, il a repris ses recherches. Puissent-elles durer pour l’éternité !

a_Nina_ours_en_macarons_chocolat_yummy_!Les mots à placer étaient : Vacances- scolastique – immortalité – seconde – mémoire – longueur – ange – douleur -oubli – repos – cercle – passion – péché/chemin* – vampire – jour – cathédrale – lassitude – liane -lucarne.

15 réflexions sur “Les plumes d’Asphodèle – 33 – éternité.

  1. Pingback: LES PLUMES 33 – LES TEXTES DE L’ÉTERNITÉ ! | Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

  2. Hi hi !!! C’est drôle ! le « quelqu’un se dévoue pour… » m’a fait éclater de rire !!! Effectivement on peut être de la même famille et ne rien avoir en commun !!! Les macarons nounours sont choupinets !

    • Ce mystérieux Géraud de *** est véritablement mono-obsessionnel, et les deux cousins ne seront pas trop de deux pour venir à bout de ses obsessions.
      « Enlèvement », c’est quand un français agit, « kidnapping », c’est quand un américain est dans le coup ;).

  3. Moi j’attends avec impatience l’histoire du vampire qui ne supporte pas la vue du sang. Je travaille avec un médiéviste, c’est trop drôle et passionnant en même temps de le lancer sur sa passion

  4. « sous une coupole, mais une franche rigolade. J’envisageais l’histoire d’un ange gardien en vacances, d’un vampire s’évanouissant à la vue du sang ou une modernisation de l’histoire de Tarzan »… Moi, ça me dirait bien… Tu ne veux pas essayer ?

  5. Très drôle!!! Le coup de la lucarne très peu pour moi, j’ai le dos fragile hihi!!!
    Bises et qui sait peut-être à l’été prochain sur une chaîne télévisée connue 🙂
    Domi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.