Archive | 10 mars 2014

Le retour du Broussard d’Arthur Upfield

cvt_Retour-du-Broussard_3594

Présentation de l’éditeur :

Au plus profond du bush australien, une jeune femme a été sauvagement assassinée. Sa petite fille a disparu. Qui est le meurtrier ? Un vieux vagabond à moitié fou, que tout semble désigner ?

Mon avis :

J’ai été très heureuse de retrouver Bony au cours de cette enquête. De prime abord, pourtant, tout semble simple, de l’identité de la victime à celle du coupable, qu’il suffirait de retrouver.
Sauf que, pour Bony, il ne faut surtout pas se fier aux apparences, surtout quand la vie d’une enfant est en jeu.
C’est sans doute pour cette raison qu’il a été envoyé sur place. Pas seulement pour avoir un oeil neuf, pour trouver une nouvelle piste, non : pour ne pas oublier ce pourquoi on enquête. Baisser les bras, il n’est rien de pire. Bony, cependant, est lucide : un mois a passé depuis que la jeune femme a été retrouvée morte, tuée d’un coup de fusil sur le seuil du logement où elle vivait et travaillait à la fois. Un mois que sa petite fille a disparu. La mort ou la vie pour elle. Mais si elle est en vie, pourquoi ? Et jusqu’à quand ?
Bony n’est pas homme à reculer lorsqu’il enquête, quitte à employer des méthodes fort peu orthodoxes. Il ne craint pas non plus le danger. Non, les seules choses qui lui répugnent vraiment sont la violence et la cruauté.
Ce roman n’est pas seulement policier, il nous permet aussi d’en savoir un peu plus sur la vie des aborigènes, et sur les lois qui les régissaient. La loi des blancs est toujours plus forte que la leur – heureusement pour eux, Bony sait s’en servie à bon escient.

Challenge-anglais