Les plumes du 1er mars par Asphodèle

c3a9critoire-vanishingintoclouds3Voici ma participation de la semaine pour les plumes d’Asphodèle.  Elle fut inspirée en partie par un article du blog de Soène mais, vraiment, à la sauce Sharon.

– Nostalgie, quand tu nous tiens.
– Philippe, tu avais promis ! le réprimanda doucement son frère.
– Pierre, j’avais promis de participer à cette charmante manifestation, destinée à rappeler les hauts faits du passé dans un monde en pleine mutation, pas de me taire.

A droite, Pierre, duc de Nanterry, 70 ans. A gauche, Philippe-Antoine, comte de Nanterry, 65 ans. Il se murmure qu’il fut le chef du renseignement français pendant de longues années. Il balaie ses rumeurs d’un geste sobre et précise qu’il ne fut qu’un militaire parmi tant d’autres. Les deux frères sont réunis dans le parc historique de Vaudreuilly, pour la reconstitution de la prise du château en 1789 par les paysans.

– Baruch (le duc de Vaudreuilly) n’est pas en grande forme, reprit Pierre.
– Sinon, tu crois que j’aurais accepté de jouer dans cette mascarade ? Monsieur déprime parce son fils est amoureux d’une jeune et belle écossaise. J’ai essayé de le raisonner, rien n’y fait. « On dit tellement de choses sur les écossais. » Je ne sais pas, je ne suis pas abonné à Idées reçues magazine.
– Attention, cela recommence !

Avec pour seule arme un puissant mégaphone, le metteur en scène dirigea le mouvement des troupes. Groupe râteau, en route vers le château. Groupe fourche, regardez bien l’horizon, dirigez-vous vers la forêt, le châtelain se serait enfui. Pierre s’amusait comme un petit fou, grâce à ce voyage dans le temps.

– En cadence ! Et n’oubliez pas de chanter la camargnole !
Chimérique, pensa Philippe, les paysans n’étaient pas des soldats, ce petit génie l’aurait-il oublié ?
– Baruch aurait cousu lui-même tous les costumes, ajouta Pierre.
– Je ne suis pas étonné. Coudre l’a toujours détendu. Par contre, le nombre de figurants me surprend.
– Pas moi. Ce spectacle offre le dépaysement et l’aventure près de chez soi, la découverte de notre histoire et…
– Un plongeon dans la mare, constata Philippe.

Une pause d’une heure eut lieu. Pour une raison inconnue, le bouillant metteur en scène s’était aventuré trop loin sur les rivages de la mare au canard. Trois personnes le secoururent aussitôt. Courageusement, il voulut continuer la répétition, après sa découverte des fonds marécageux, Baruch lui dit que le sèche-linge était plus efficace que le soleil (planqué derrière les nuages) et donna quartier libre aux figurants.
Le jeune Vaudreuilly passa, bras dessus bras dessous avec une jeune femme.

– Philippe…
– Je n’ai rien dit. Je trouve simplement qu’il se comporte avec cette jeune personne plus comme un copain que comme un fiancé. Ce n’est pas à toi que Baruch a demandé de l’aide pour organiser le mariage. Je suis à deux doigts d’abandonner.
– Mais… le mariage ne devrait-il pas avoir lieu dans le pays de la fiancée, fut-il lointain ?
– Et bien non, il aura lieu ici. Apparemment, le père d’Elinor Améthyste Ruby Margareth McKellen possède un château.
– La distance entre la France et l’Ecosse n’est pas…
– La différence est que l’endroit serait  délabré, au point que, lorsque Baruch s’y est rendu, il a eu l’envie irrésistible de laver les pierres avec sa brosse à dents, et de déposer une bonne couche d’asphalte dans le jardin.
– Quand Baruch ne se sent pas bien…
– Il coud, il lave, il nettoie, compléta Philippe. Ce serait sympathique de sa part que ses phobies aillent voir ailleurs s’il y est ! A sa place, je ne traiterai pas avec autant d’insouciance un fier Highlander. Ni ne médirait de son château. Comment réagirais-tu si quelqu’un se plaignait de Château-Nanterry ?
Le visage de Pierre passa du rouge au blanc en moins de temps qu’il n’en faut pour tomber dans une mare.
–  Je lui botterai le train.
– Exactement. J’aimerai assez être là quand Perceval McKellen dira son fait à Baruch de Vaudreuilly.

25 réflexions sur “Les plumes du 1er mars par Asphodèle

  1. Pingback: LES PLUMES 23 – Les textes pour Là-bas ! Rappel des dates du jeudi-poésie ! | Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

  2. Je vois de quel billet soénien tu parles (la reconstitution de la bataille ?) ! Effectivement c’est très visuel, surtout le passage dans la mare, mouhaha !!! « Abonné aux Idées reçues » m’a fait rire également et Améthyste est un joli prénom ! 😆 Ton imagination est au top !!! Je crains la rencontre des patriarches Nanterry-Mc kellern,…

    • Oui, c’est bien ce billet.
      Dédicace spéciale à ceux qui jouent devant une mare (je pense à certains spectacles régionaux) et qui doivent lutter avec les vols de canards, plus intéressants que ce qu’ils jouent.
      Philippe de Nanterry déteste les idées reçues, son frère aîné est plus prompt à arrondir les angles, favoriser le dialogue.
      Je crois plutôt que ces deux-là sont faits pour s’entendre ;).

  3. J’adore ! 😀 Tes personnages sont truculents et si vivants que l’on pourrait croire à un reportage, plus qu’à une histoire. 😀 Oups, c’est vrai, c’est un reportage, désolée. 😉 😆
    Bises 😀

  4. Hi hi, Sharon, heureuse de cette traboule 😆
    Dans la reconstitution, quelques paysans avec des fourches étaient présents. En vrai, les pauvres, ils se faisaient massacrer les premiers.
    J’ai bien ri en lisant ton billet et là le soleil brille, alors je ferme mon ordi 😉
    J’espère qu’il fait beau aussi là-bas en Normandie
    Gros bisous d’ici

    • Merci Soène.
      C’est vrai, mais mon metteur en scène, un peu allumé, les a sans doute habillés en bleu, blanc rouge pour l’occasion. 😉
      Il a fait beau, mais maintenant, la tempête est là.
      Bises.

  5. Ca fait un peu les Visiteurs revisités 😉 Je n’ai pas vu l’article chez Soène, mais j’y ferai un petit détour afin de me mettre dans l’ambiance 😉
    Super sympa cette participation!!!
    Bisous
    Domi.
    ps : pour ma participation j’étais partie sur une page d’histoire tout ce qu’il y a de plus sérieux puis je ne sais pourquoi c’est parti en live 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.