Archive | 7 février 2014

La grande embrouille d’Eduardo Mendoza

tous les livres sur Babelio.com

Présentation de l’éditeur :

Le détective anonyme du Mystère de la crypte ensorcelée, du Labyrinthe aux olives et de L’Artiste des dames reprend du service dans une Barcelone frappée par la crise. Le Beau Romulo, son ancien compagnon de l’asile psychiatrique, a disparu. Sans en euro en poche, le détective n’hésite pas à réunir une équipe d’enquêteurs composée d’une statue vivante des Ramblas, d’un mendiant africain albinos, d’un livreur de pizzas, d’une fillette spécialiste du crochetage de serrures, d’une Russe accordéoniste de rue et d’une famille chinoise qui régente un bazar à côté du célèbre salon de coiffure transformé en quartier général. Très vite l’enquête bifurque vers un projet d’attentat qu’il leur faudra déjouer à tout prix.

Mon avis :

Si vous aimez les polars réjouissants, les enquêteurs loufoques et sérieuses à la fois, vous êtes à la bonne adresse. Sinon, passez votre chemin.
Le narrateur de cette histoire est un ancien détective privé, et surtout, un ancien patient d’un hôpital psychiatrique : cela laisse des traces, et des amitiés pour la vie. Pourtant, il refuse la proposition de travailler avec le beau Romulo, son ancien compagnon de cellule – à croire qu’il est vraiment guéri de sa prétendue folie. Seulement, quand Romulo disparaît et que sa belle-fille l’appellent à l’aide, et bien… il se laisse convaincre.
Les termes qui les décrivent le mieux, lui et ses auxiliaires, sont « équipe de laissez-pour-compte ». Ce ne sont pas des bras cassés, des médiocres, des ratés. Non, il y a de la dignité chez ses personnages, de la noblesse même, à survivre en dépit des coups du sort et à garder leur singulière excentricité. Surtout qu’ils s’aperçoivent, au fil de leur découverte que l’enjeu n’est pas seulement de retrouver Romulo – qu’il reste où il est, lui et sa belle-fille qui est définitivement le maillon faible de cette équipe – mais à déjouer un complot encore plus dingue que tout ce que le narrateur aurait pu imaginer.
Loufoque, foutraque, désopilant, la grande embrouille vous fera passer un bon moment de lecture.

91952462