Le chat qui parlait dindon de Lilian Jackson Braun

Présentation de l’éditeur :

De l’avis de Qwilleran,  » une ville sans librairie est comme un poulet à une seule patte « , et depuis que la librairie d’Eddington Smith a brûlé, la ville de Pickax a perdu son équilibre.
Voici que la Fondation Klingenschoen, administratrice de la fortune de Qwilleran, arrive à la rescousse, considérant qu’une nouvelle librairie serait un bon investissement. Ravis par cette heureuse nouvelle, les habitants de Moose County s’apprêtent à célébrer la construction. Personne, cependant, ne s’attend à découvrir le même jour le corps d’un homme, dans les bois de la propriété. Une nouvelle enquête pour Jim Qwilleran et ses deux brillants chats siamois !

Mon avis :

Autant vous le dire tout de suite, ce roman n’est pas le meilleur de la série, et il ne faut surtout pas chercher une intrigue policière solide dans ce récit : elle apparaît disparaît et réapparaît comme un serpent de mer, pour finalement trouver un dénouement qui clôt l’histoire d’une manière qui ne me satisfait pas.

Le véritable intérêt de ce roman est de se replonger dans la vie des pionniers, de la manière dont, aux Etats-Unis, on perpétue leur mémoire jusque dans la création de musée ou de reconstitutions historiques. Il est intéressant de voir tout le soin que Qwilleran passe à collecter des documents, des souvenirs familiaux, l’évidence avec laquelle chacun cherche à préserver ce passé commun. Chacun se retrouve uni par cette passion, par le plaisir aussi de revivre des événements ancrés dans la mémoire familiale. Après le grand incendie qui ravagea la ville, ce sont maintenant le bicentaire de la ville voisine et la grande tempête qui sont commémorés. Les événements auraient presque pu avoir lieu de nos jours, tant les ravages provoqués par l’appât du gain sont toujours d’actualité.

Et les dindons, me direz-vous ? Ils font leur réapparition, dans ce brave compté de Moose, et captent toute l’attention de nos félins préférés.

8 réflexions sur “Le chat qui parlait dindon de Lilian Jackson Braun

  1. Je voulais lire celui qui parle de fantôme mais il a longtemps été épuisé. Je finirai bien par découvrir cette série mais je réalise que je l’ai découverte quand j’ai ouvert mon blog et n’ai toujours rien lu de cet auteur depuis… hum cela fait longtemps !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.