Archive | 3 novembre 2013

Apolline et le fantôme de l’école.

Mon résumé :

Apolline vit dans un immeuble surnommé Le Poivrier, avec monsieur Munroe, un curieux personnage que ses parents ont ramené d’un de leurs voyages, en Norvège. Depuis peu, elle a une nouvelle amie : Cécilie. Celle-ci lui fait découvrir son école, dans laquelle d’étranges événements se déroulent.

Hallowween

Mon avis :

J’aime beaucoup les romans de Chris Riddell, constamment inventif. La série Apolline ne fait pas exception à la règle.

Apolline vit seul dans son grand appartement, avec monsieur Munroe, son meilleur ami (et non son animal de compagnie). Ses parents parcourent le monde, et la laissent souvent seule, mais veillent à ce qu’elle ne manque de rien – certains services sont même particulièrement extravagants, comme les tireurs de rideaux. Elle reçoit régulièrement leurs cartes postales, qui prouvent qu’ils sont très bien informés du quotidien de leur fille.

Apolline rencontre Cécilie, qui est bien seule aussi. Ses parents sont tellement occupés qu’il faut qu’elle prenne rendez-vous avec leurs assistants si elle désire les voir. Elle ne paraît pas en souffrir, non, c’est son poney de Patagonie, Bredouille, qui en souffre le plus. Elle invite alors Apolline, devenue sa meilleure amie, à s’inscrire à son tour à l’école Alice B. Dupont « pour aider chacun à découvrir son don spécial » – et croyez-moi, ces dons sont vraiment… spéciaux.

Comme si ce n’était pas suffisant, il est très difficile de dormir dans cette école – un fantôme rôde dans les couloirs, et il se montre particulièrement bruyant. Et ce ne sont pas les horribles histoires que conte Apolline à ses amis qui leur permettront de trouver le sommeil !

Alors y a-t-il vraiment un fantôme ? Pour le savoir, lisez le livre et surtout, regardez bien les illustrations ! Elles répondent à la question bien mieux que je ne saurai le faire.

challenge-cartable-et-tableau-noir-saison-21chall32Logo-Sharonpetit bac