Ma maison hantée d’Angie Sage

cvt_Araminta-Spookie-Tome-1--Ma-maison-hantee_1386

Présentation de l’éditeur :

Moi, c’est Araminta Spookie et j’habite une maison hantée d’enfer,., enfin presque hantée ! Disons que je n’ai pas encore trouvé de fantôme mais ça, je suis sûre que c’est parce que les revenants ont peur de tante Tabby !. D’ailleurs, moi aussi, si j’étais un fantôme, elle me ferait peur ! En plus, elle veut vendre la maison ! Mais, j’ai des armes secrètes : elle va voir ce qu’elle va voir !

Hallowween

Mon avis :

Ce livre est le premier tome des aventures d’Araminta Spookie, et avec lui, nous faisons connaissance de sa famille. Tout d’abord, Araminta n’a plus ses parents : ils ont disparu lors d’une mission, et cette disparition est définitive. Aussi, elle a été confiée à sa tante Tabby et à son oncle Drac, qui présente de très légères ressemblances avec un vampire. Je pense à sa dentition, à son amour des chauve-souris (il dort en leur compagnie, dans un sac de couchage). En revanche, il est vraiment adorable – contrairement à un vrai vampire.

Araminta a une passion : les fantômes. Elle cherche désespérément, dans toute la maison, un ou plusieurs fantômes qui lui permettraient d’assouvir sa passion, et le moins que je puisse dire, c’est qu’elle n’a pas encore trouvé l’ombre d’un suaire ou d’une chaîne au cours de ses recherches. Et le temps presse : tante Tabby rend les armes, c’est définitif, elle vend la maison. Et pourquoi ? A cause d’un combat perdu contre la chaudière ! Ce n’est pas le premier combat, ce n’est pas la première défaite, mais celle-ci fut cuisante.

Autant dire que le temps presse, et qu’Araminta livre bataille sur deux fronts, empêcher la vente et débusquer un fantôme. Cela donne un récit très drôle, aux nombreuses péripéties, dont le final ne déçoit pas.

22 réflexions sur “Ma maison hantée d’Angie Sage

  1. Je commencerais bien par ce tome-ci ! On peut dire que tu m’auras donné envie de découvrir cette série. J’adore la présentation de l’oncle et le coup de la chaudière, tu rends très bien l’humour qui doit être présent dans ce livre !

    • Merci Lou ! La chaudière est vraiment un personnage capital dans cette histoire. L’humour est très présent dans toute la série, il ne me reste qu’un tome à lire, mais il rentre moins bien que les quatre autres dans le thème du challenge.

  2. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #3] Bilan #1 | Muti et ses livres

  3. Pingback: Challenge Halloween : c’est déjà fini | deslivresetsharon

  4. Pingback: Challenge Halloween : bilan final. | deslivresetsharon

  5. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #3] Bilan #2 | Muti et ses livres

  6. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #3] Bilan #3 | Muti et ses livres

  7. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult] Bilan #4 | Muti et ses livres

  8. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult] Bilan #5 | Muti et ses livres

  9. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult] Bilan #6 | Muti et ses livres

  10. Pingback: [Challenge jeunesse / Young Adult] Bilan #7 | Muti et ses livres

  11. Pingback: [Challenge jeunesse / Young Adult] Bilan #8 | Muti et ses livres

  12. Pingback: [Challenge jeunesse / Young Adult] Bilan #9 | Muti et ses livres

  13. Pingback: [Challenge jeunesse / Young Adult] Bilan #10 | Muti et ses livres

  14. Pingback: [Challenge jeunesse / Young Adult] Bilan #11 | Muti et ses livres

  15. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult] Bilan #12 | Muti et ses livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.