Le prince de la nuit, tome 2

couv38332783

Présentation de la bande dessinée :

Tout commence, ou plutôt se poursuit, sur les bûchers de l’Inquisition. Frère Aymar n’a guère de pitié pour ses victimes. Mais face à lui il y a un autre monstre, plus sanguinaire encore : Kergan le vampire. Ce dernier jongle avec l’éternité et ne cesse de poursuivre de sa haine les générations de la famille De Rougemont.

2195744554Mon avis :

Autant vous le dire tout de suite : la première planche donne le ton, la violence de l’inquisition est omniprésente. J’en viens à trouver le vampire bien plus sympathique qu’Aymar de Rougemont, qui le poursuit, lui et les siens, avec un acharnement dont la cruauté n’est pas exempte.

Armand de Rougemont, son descendant, doit faire face aux révélations du tome précédent (il y est souvent fait allusion) et les ajuster à la réalité des années 30. L’heure n’est plus aux vampires, elle est à la rationalité, et ce n’est pas Elise, journaliste et bien aimée d’Armand, qui verra les choses autrement. Ce n’est pas le rationalisme de la jeune femme qui me dérange, c’est le fait qu’elle est prête à tout pour avoir un bon article, même à payer de sa personne. Etant donné la vivacité de Kergan, et sa volonté d’avoir des disciples, je ne serai pas étonnée si elle devenait la prochaine sur une longue liste de très belles femmes vampirisés.

Mention spécial pour le Paris des années 30, superbement restitué, dans une ambiance proche des bas-fonds londoniens où sévissait Jack L’éventreur.

Cependant, je ne suis pas certaine de continuer à chroniquer cette série, j’aspire à plus de drôlerie et moins de violence.

7 réflexions sur “Le prince de la nuit, tome 2

  1. Tiens j’ai aussi trouvé le vampire et ses complices moins nocifs que l’inquisiteur ( bon faut dire que j’ai un contentieux personnel avec l’inquisition, ça serait trop long à expliquer). Mais j’ai bien aimé cette BD justement pour le fait que les personnages qui s’imaginant dans leur bon droit sont aussi monstrueux au final que celui qu’il poursuivent. Mais autant te le dire tout de suite, le tome 3 ne fait pas dans la dentelle, enfin pas plus que les autres. Enfin, moi j’aime bien, je n’en pouvais plus des vampires gentils et sensibles bien propres sur eux,

  2. Pingback: Challenge Halloween : c’est déjà fini | deslivresetsharon

  3. Pingback: Challenge Halloween : bilan final. | deslivresetsharon

Répondre à Sharon et Nunzi Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.