Jusqu’à ce que la morsure nous sépare de Sarah et Kate Klise

cvt_43-rue-du-Vieux-Cimetiere-tome-3--Jusqua-ce-que-_2064

Présentation de l’éditeur :

Lorsqu un chien fait son apparition au manoir Vranstock, Lester est fou de joie ! Ses parents adoptifs, Adèle I. Vranstock et Ignace Bronchon, beaucoup moins… particulièrement depuis que le fameux chien, baptisé Secret, passe ses nuits à aboyer. Mais pourquoi Secret aboie-t-il ainsi ? Est-ce parce qu il souffre de la disparition des son ancien maître, le vieux et richissime Placid Mac Abbey dont les deux enfants se battent à présent comme chien et chat pour toucher l héritage ? Ou bien, Secret cacherait-il un secret ?

HallowweenMon avis :

Après la fin du tome 2, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes au manoir Vanstrock, puisqu’Ignace et Adèle étaient devenus les parents – un peu particuliers, certes – de Les, et que les parents biologiques et indignes du jeune auteur avaient été mis hors d’état de lui nuire. Que se passe-t-il donc dans ce troisième tome ?

Et bien…. Ignace est allergique. Et pas qu’un peu. A quoi ? Aux poils de chats. Certes, ce n’est pas nouveau, c’est juste bien plus grave – surtout que le chat de la maison a disparu ! Quel peut être la cause de tels éternuements ?

Quant à Les, comme presque tous les enfants du monde, il veut un chien, il le veut d’autant plus qu’il en a trouvé un. Restent à convaincre l’ensemble des habitants du manoir, et ce n’est pas gagné.

Reste aussi à suivre une curieuse chasse au trésor, opposant un frère et une soeur autour de l’héritage de leur père, que l’un et l’autre avait totalement oublié jusque là. Je parle de leur père, pas de l’héritage. Je pourrai reprocher à la fin de cette histoire d’être un peu trop moraliste et heureuse pour être crédible (après tout, nous sommes dans un livre de littérature jeunesse américain), c’est bien le seul bémol que j’adresserai à cette série, toujours drôle et inventive.

PS : ne ratez pas l’élucidation de l’allergie d’Ignace !

chall32moisamericain

29 réflexions sur “Jusqu’à ce que la morsure nous sépare de Sarah et Kate Klise

  1. J’ai de plus en plus de mal à lire cette « bonne conscience » américaine, toujours si parfaite et donneuse de leçons ! 😉 Même les écrivains américains quand ils passent à la télé française ne répondent pas aux questions pour ne pas risquer de déplaire, c’est ahurissant…

  2. Pingback: Les lectures d’octobre | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #3] Bilan #1 | Muti et ses livres

  4. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #3] Bilan #2 | Muti et ses livres

  5. Pingback: Les lectures du mois de décembre | 22h05 rue des Dames

  6. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #3] Bilan #3 | Muti et ses livres

  7. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult] Bilan #4 | Muti et ses livres

  8. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult] Bilan #5 | Muti et ses livres

  9. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult] Bilan #6 | Muti et ses livres

  10. Pingback: [Challenge jeunesse / Young Adult] Bilan #7 | Muti et ses livres

  11. Pingback: [Challenge jeunesse / Young Adult] Bilan #8 | Muti et ses livres

  12. Pingback: [Challenge jeunesse / Young Adult] Bilan #9 | Muti et ses livres

  13. Pingback: [Challenge jeunesse / Young Adult] Bilan #10 | Muti et ses livres

  14. Pingback: L’ensemble de toutes les lectures par auteurs | 22h05 rue des Dames

  15. Pingback: [Challenge jeunesse / Young Adult] Bilan #11 | Muti et ses livres

  16. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult] Bilan #12 | Muti et ses livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.