Proust contre Cocteau de Claude Arnaud

Proust contre Cocteau

Présentation de l’éditeur :

Peu d’écrivains se sont autant aimés, enviés et jalousés que Proust et Cocteau. Très peu établirent une relation affective et sensible aussi riche, on l’ignore parfois. Tel un frère élevé une génération plus tôt, Proust montrait une admiration sans borne pour ce cadet qui le faisait rire aux larmes et manifestait à 20 ans le brio et la faculté qui lui manquaient encore, à près de 40 ans. Il l’aima d’un amour impossible et frustrant, comme tant d’autres avant lui…
Comment la situation s’est-elle retournée ? Pourquoi Proust pèse-t-il tant sur un paysage littéraire que Cocteau semble toujours traverser en lièvre, un siècle plus tard ? Aurait-il contribué à lui nuire ? Le premier des autofictionneurs aurait-il eu besoin d’éliminer ses modèles ?
Vénérons le saint littéraire, apprenons à connaître l’assassin.

Mon avis :

Merci à Jostein qui a fait voyager ce livre jusqu’à moi.

Aujourd’hui, tout le monde ou presque connaît Proust – de nom, grâce, le plus souvent, à une certaine madeleine. Presque personne ne le lit, pourtant. Je me demande si la situation n’est pas pire pour Cocteau – reste son adaptation de La Belle et la Bête, qui continue de plaire aux plus jeunes, et à être vaillamment étudier en 6e.

Je vous l’avouerai volontiers, il ne m’est pas venu à l’esprit que ses deux auteurs s’étaient côtoyé. J’ai ainsi découvert l’amitié, puis la rivalité des deux hommes, leur jeunesse respective, le réseau social dans lequel ils étaient insérés – ou plutôt, dans le cas de Proust, dans lequel il essayait de s’insérer, fasciné. C’est à un véritable panorama de la littérature du début du XXe siècle que nous convie l’auteur, une petite société dans laquelle l’homosexualité n’était pas un problème (elle ne devait le devenir qu’avec Vichy).

Cet essai fait la part belle à leur vie privée plus qu’à leur oeuvre, comme si, prenant le contrepied du structuralisme, uniformément utilisé pour enseigner les lettres, l’oeuvre pouvait s’expliquer en partie par l’homme. J’ai cependant eu l’impression que Proust était privilégié par rapport à Cocteau – parce que l’auteur a déjà consacré un essai entier à cet auteur, je devrais dire artiste prolifique ?

Proust contre Cocteau est un essai intéressant, qui m’a tout de même laissé un peu sur ma faim.

challenge-1-littc3a9raire-20131

7 réflexions sur “Proust contre Cocteau de Claude Arnaud

  1. Bonjour, j’interviens pour la première fois sur votre blog que je lis avec plaisir, parce que votre affirmation « presque personne ne le lit » à propos de Proust me pique les yeux. J’ai lu A l’ombre des jeunes filles en fleur il y a presque dix ans et depuis, Proust m’accompagne. La difficulté, c’est qu’il faut s’engager à fond dans la Recherche du temps perdu qui est une oeuvre de longue haleine. Mais si personne ne le lisait, il ne serait pas l’auteur français sur lequel il se fait le plus de thèses à l’université, France inter ne lui aurait pas consacré un feuilleton cet été, François Bon sur son blog ne lui consacrerai pas une suite d’articles et, sur Babelio, c’est pas mal non plus, 171 critiques, 500 citations, une note de 4,7. Proust est un classique, il est lu comme tel, et même plus, car souvent il suscite l’engouement.
    En tout cas, merci pour votre critique sur ces rapports entre Cocteau et Proust. Cocteau reste populaire comme artiste « à tout faire », cinéaste, dessinateur, homme de théâtre…mais ses romans ne sont plus très lus…au contraire de Proust. Attention, je ne dis pas que Proust est très lu, ce n’est pas un best seller, mais il a son socle de passionnés qui fait qu’il demeure une influence majeure. Comme Baudelaire, comme d’autres classiques.

  2. Pingback: Challenge 1 % littéraire 2013 : le bilan | deslivresetsharon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.