Les plumes à thème – 14

logo-plumes2-lylouanne-tumblr-com
Au pays du fou rire de PG Wodehouse

Mon résumé :

Pauvre Reggie ! Le troisième comte de Havershot est chargé d’une mission délicate par sa tante, lady Clara : ramener à la maison et à la raison son cousin Egremont « Eggie », qui s’est fiancée à une américaine. Reggie traverse la mer et apprend très vite à survivre en terre hostile. Ces gens et leur culture sont vraiment très étranges.

rire

Mon avis :

Réjouissant et jubilatoire ! Ma découverte de l’œuvre de P.G. Wodehouse fut un vrai bonheur.
Laissez-moi d’abord vous décrire Reggie, le narrateur infatigable et intarissable. Il aurait un physique avantageux s’il était un gorille. Disons qu’il est légèrement macrocéphale – la grandeur de son titre compense cette disgrâce. Reggie est décidé à ne négliger aucune méthode pour parvenir à ses fins, surtout après une péripétie qui a dû s’inscrire avec précision dans son thème astral tant elle est détonante. L’histoire prend un tour encore plus saugrenu, s’il était encore possible quand Reggie découvre en parallèle qu’Eggie est épris d’Ann, son ex-fiancée. Est-elle belle ? Sans doute, puisqu’elle est comparée à une « nymphe des bois ». Elle est merveilleuse.
Eggie, lui, n’est pas très futé. Donnez-lui une mappemonde, il ne saurait situer son pays natal – il peine déjà à trouver son chemin dans la vie. Reggie a bien plus de ressources, il pourrait même faire face à des envahisseurs extraterrestres tant son intrusion dans l’univers du cinéma est explosive. Il déclare littéralement la guerre aux empêcheurs de manger du pâté en rond, aux chroniqueurs très curieux, et à des fans très spéciaux, avec l’aide d’animaux boutonneux. Lord Havershot aurait cherché le meilleur moyen de quitter le néant pour la une du journal, il n’aurait pu faire mieux.
Bref, si vous cherchez un roman drôle, bourré de situations abracadabrantes, avec des personnages haut en couleurs, capables de s’adapter à toutes ces péripéties sans se laisser abattre, alors rendez-vous au pays du fou rire !

petit bacChallenge-anglais

24 réflexions sur “Les plumes à thème – 14

  1. Pingback: LES PLUMES 14 – Les textes autour du Monde ! | Les lectures d'Asphodèle, l'écriture et les humeurs…

  2. Pingback: Récits décousus d’un naufragé du temps – Chapitre VII | Thé, lectures et macarons

  3. Si tu as eu du mal ça ne se voit pas du tout !!! Une excellente chronique pour un livre que je m’empresse de noter (avant d’oublier), 10/18 est souvent gage de qualité !!! 🙂

    • PG Wodehouse est vraiment un très bon auteur.
      Je ne pense pas que pour un lord anglais vivant de ses rentes dans les années 30, et sans aucune ambition si ce n’est de parvenir à baisser son taux d’alcool dans le sang, ce soit si difficile que cela. Il faut néanmoins qu’il cesse de s’alcooliser et… disons qu’il en trouvera les moyens.

  4. Sharon, depuis que je joue à cet atelier, c’est la première fois que je vois ce double exercice, pas facile, des mots à caser dans une chronique de livre. J’en suis coite comme dit Pierrot Bâton !
    Je n’ose le noter car j’ai un wagon de retard et ma PAL en est tombée !
    Bonne rentrée, et vive l’Odyssée !!

    Bisous d’O.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.