43, rue du vieux cimetière de Kate et Sarah Klise

couv20541511Présentation de l’éditeur :

Ignace Bronchon, auteur grincheux de séries pour enfants, vient s’installer pour l’été dans la vieille demeure victorienne du 43 rue du Vieux Cimetière. Pressé par son éditeur, il espère y terminer le treizième volume de sa série, un véritable défi puisqu’il n’a pas écrit une ligne depuis vingt ans ! Mais Bronchon découvre, furieux, qu’il doit cohabiter avec le fils des propriétaires, le jeune Lester Perrance, son chat Shadow et… le fantôme de l’ancienne propriétaire, Adèle I. Vranstock.

Mon avis :

Réussi, vraiment très réussi !

Les pages se tournent toutes seules, j’avais vraiment envie de savoir comment cette histoire, drôle, cocasse. Il joue avec tous les codes du réalisme pour écrire une histoire totalement déjantée, alors qu’il aurait pu être complètement sinistre.

Ce roman est avant tout un roman épistolaire, et à de rares exceptions près, je ne connais pas plus ennuyeux, de plus artificiel qu’un roman épistolaire.  Ce n’est pas le cas ici, le texte est enlevé, rempli de péripétie. Tout le monde, ou presque, écrit à tout le monde dans ce roman, sauf Les et Adèle (le fantôme) ce qui est un comble ! Même les parents de Les lui écrivent, puisqu’en bons parents qu’ils sont, ils n’ont pas le courage de lui dire en face qu’ils n’assument plus leurs rôles – et ce n’est pas si incroyable que cette situation en a l’air, malheureusement.  Quant à Ignace Bronchon, sa capacité à communiquer par lettres n’a d’égal que son incapacité à écrire et à verbaliser ce qu’il ressent.

Je vous recommande chaudement ce livre et n’ai qu’une hâte : que la bibliothèque acquière les deux tomes suivants.

 

 

8 réflexions sur “43, rue du vieux cimetière de Kate et Sarah Klise

  1. Moi j’aime beaucoup les romans épistolaires et j’ai apprécié celui-ci autant que toi… et les deux tomes suivants aussi, qui se renouvellent assez bien par rapport au premier, contrairement à ce que je craignais. Mon fils, qui n’a lu que le premier, est emballé aussi.

  2. Pingback: 43, rue du vieux cimetière – Trépassez votre chemin – Kate et M. Sarah Klise | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Bilan livresque de l’année 2013 | deslivresetsharon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.