La quête des ours, tome 1 d’Erin Hunter.

ours

Quatrième de couverture :

Ils sont trois oursons, nés sous des cieux différents. Kallik vit sur la banquise, qui fond chaque jour davantage. Toklo grandit dans une forêt abîmée par les hommes. Lusa, enfermée dans un zoo, rêve d’explorer le monde sauvage. Ils n’auraient jamais dû se rencontrer, et pourtant… Leur quête pour un monde meilleur ne fait que commencer !

mois anglais

 Mon avis :

Quand j’ai vu qu’Erin Hunter commençait une nouvelle saga, je me suis laissée tenter. Je n’aurai peut-être pas dû. Les intrigues sont plus faciles à suivre que la guerre des clans, car les personnages sont moins nombreux. Ou plutôt, ils disparaissent plus rapidement, à mon grand regret : certains avaient un potentiel qui aurait gagné à être développé.

L’action se passe entre les États-Unis et le Canada, comme le prouve la carte qui ouvre ce volume. Nous trouvons trois oursons, nés dans des milieux différents : sur la banquise (Kallik, son frère et sa mère), dans les forêts (Toklo, accompagné de son frère et de sa mère) ou dans un zoo (Lusa, accompagnée, vous l’aurez compris, de son frère et de sa mère). Note : il n’est pas toujours utile d’avoir un frère.

Je reste partagée, le mode de vie des ours est, me semble-t-il, bien mis en valeur. De l’autre, l’anthropomorphisme des ourses, notamment vis à vis de leurs oursons, m’a dérangé, alors que je n’ai pas ressenti ce souci avec La guerre des clans (qui, je le rappelle, mettait en scène des chats). Comme le récit est partagé entre les trois personnages, chacun ayant droit à un chapitre à tour de rôle, je trouvai plus facile à lire ce qui se passait dans le zoo, car une issue tragique est moins improbable – même si, sous couvert de protections des espèces, il peut en arriver des vertes et des pas mûres aux ours.

Qu’adviendra-t-il dans le tome 2, après quelques péripéties tirées par les cheveux ? Je ne suis pas sûre d’avoir envie de le découvrir.

Challenge-anglais

voisins-voisines-version-curlzpetit bac

Publicités

16 réflexions sur “La quête des ours, tome 1 d’Erin Hunter.

  1. Pingback: Billet récapitulatif mois anglais 2013 | Plaisirs à cultiver

  2. Pingback: Voisins voisines 2013 : le billet récapitulatif |

  3. J’ai lu également le premier tome de cette série et j’ai moi aussi été déçue de voir disparaitre certains personnages secondaires très (trop) rapidement. L’anthropomorphisme m’a peut-être moins gênée, je me suis plus concentrée sur les différences assez judicieuse entre les trois espèces d’ours.

  4. Ca ne me dit pas trop. M’imaginer en chat oui, mais en ours ? Je te laisse cette série Sharon ! parce que je sais que tu vas lire le second tome… Nous te connaissons bien avec Anne !

    • A vrai dire, je n’arrive ni à l’un, ni à l’autre, dans ces oeuvres d’Erin Hunter. Sincèrement, si la suite est à la bibli, pourquoi pas, mais sinon, je ne l’achèterai pas. Six tomes ont déjà paru en anglais…

  5. Pingback: Bilan du mois anglais | deslivresetsharon

  6. Pingback: [Chalenge Jeunesse / Young adult] Bilan #9 | Muti et ses livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s