Archive | 18 mai 2013

Montmorency d’Eleanor Updale

montmorency

Présentation de l’éditeur :

Dans la nuit londonienne en cette fin de XIXe siècle, une ombre surgit du réseau d’égouts nouvellement construit… Les policiers, eux, sont perplexes, un mystérieux cambrioleur accumule les forfaits et les bijoux de grande valeur, mais reste insaisissable. Et ce Montmorency, élégant personnage qui a élu domicile dans un grand hôtel, qui est-il vraiment ? Voici les pièces d’un bien étrange puzzle…
Dans la lignée des grands romans à suspense, une aventure captivante à l’époque de l’Angleterre victorienne. Un régal de lecture pour tous dans une atmosphère envoûtante.
Mon avis :
Je vous le dis d’entrée de jeu : Montmorency est une excellent série de littérature jeunesse, qu’il est très difficile de se procurer. Les deux premiers tomes sont épuisés, et le quatrième est difficile à trouver, voir inconnu au bataillon sur plusieurs sites ! Il semblerait pourtant qu’il ait bien été traduit, contrairement à ce que je pensais.
L’atout premier de cette série est le temps. Trois années s’écoulent entre le début et la fin de ce roman, laissant le personnage se métamorphoser, du détenu fraîchement libéré et guéri qu’il était au gentleman cambrioleur qu’il est devenu – et ne restera peut-être pas. L’évolution passera par une double vie, à l’image de la double personnalité complexe du personnage principal. Qui est-il réellement ? Même lui doit lutter contre certains des penchants de sa seconde personnalité. Montmorency est un vrai cas d’école pour qui veut créer un personnage complexe et il est vraiment agréable pour moi de trouver un tel personnage, aussi charismatique, dans la littérature jeunesse, avec une véritable voix, et un ton différent.
Grâce à lui, nous explorons les bas-fonds de Londres, découvrons comment les plus pauvres survivent – ou non. La crasse de certains logements n’a d’égal que la puanteur des égouts, et l’indifférence des plus riches. Montmorency n’est pas Robin des Bois, il faut cependant reconnaître qu’il est parfois fort généreux, à son corps défendant.
Excellent roman d’aventures policières, Montmorency mérite d’être connu. Ayant lu les tomes 1 et 3, je recherche activement les 2 et 4.
voisins-voisines-version-curlzChallenge-anglais77158740_plogo-challenge-victorien-2