L’espion du prince Oleg d’Elena Arsénéva

L-espion-du-prince-OlegMon résumé :

Tout est dans le titre – ou presque. Un espion, à la solde d’Oleg, le cousin de Vladimir, est au palais. Boris, qui devait apporter la preuve de la trahison, est sauvagement assassiné. Le boyard Artem, aidé de ses fidèles seconds, enquête.

Mon avis :

Revoilà le boyard Artem, pour une enquête des plus ardues. Passons sous silence le fait que le fils adoptif d’Artem grandit et veut s’impliquer de plus en plus (les enfants nous causent bien du souci), revenons simplement sur la bonne société de Tchernigov, qui ne sait pas toujours ce qu’elle veut. Dispute de couples d’un côté, débauche maîtrisée de l’autre, chacun semble prêt à tout pour faire tourner en bourrique le boyard et ses hommes. Pas forcément de façon consciente, non (aujourd’hui, on parlerait d’entrave à la justice), mais une volonté de protéger les siens face à ses enquêteurs qui n’ont qu’à trouver le coupable tout seul, sans se mêler de nos disputes privées, pourtant étalées sur la place publique.

Artem se questionne également. Sur son vieillissement. Sur son handicap. Sur les tourments qui touchent un de ses amis. Sur l’amour en général, et sur une histoire d’amour en particulier. De toutes les enquêtes qu’il a menées jusqu’à présent, celle-ci est sans doute celle qui lui laissera le goût le plus amère. Parce que non, décidément non, il ne pouvait s’attendre à un tel dénouement.

J’ai lu toutes les enquêtes du boyard Artem disponible dans ma PAL, il me reste à trouver les autres.

 

5 réflexions sur “L’espion du prince Oleg d’Elena Arsénéva

  1. j’ai sous le coude quelques titres de cet auteur et c’est bizarre car j’ai du mal à entrer dans l’histoire. Pourtant j’aime beaucoup l’Ukraine que je connais un peu pour y être allée deux fois. Il va vraiment falloir que je reprenne le sceau de Wladimir que j’ai lâché pour Purge et bien d’autres après.
    Le billet que tu en fais est très tentant alors dès que je peux…
    avec le sourire

  2. Mon père a fumé des boyards, mais je doute que ce soit les mêmes !!!!!!
    Irai-je vois de ce côté-ci, je n’en sais rien, peut-être un jour, alors je note l’auteur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.