Journée à Paris

Je sais que je n’ai pas encore rédigé mon traditionnel billet sur le salon du livre de Paris (je suis paresseuse…). Cependant, je suis retournée aujourd’hui à Paris, afin de me détendre, entre deux journées au collège.

Dans le train, j’ai lu la moité de l’amour en marge de Yoko Ogawa. J’ai aussi commencé à rédiger mon avis. Une fois arrivée gare Saint-Lazare – et saisie par le froid – j’ai fait ma pause café habituelle avant de flâner dans quelques librairies – sans rien acheter pour l’instant – et mes pas m’ont dirigé vers le petit Palais, pour voir l’exposition Felix Ziem.

Là, surprise, je m’attendais à faire la queue : personne. Faut-il voir dans cette défection l’inauguration de l’expostion Murano au musée Maillol ? Peut-être.

Qui était Félix Ziem ? Ce fils d’immigré polonais était peintre et aquarelliste, il rencontra un grand succès de son vivant. Son sujet de prédilection était Venise, ville qu’il adorait et qu’il représenta dans la moitié des toiles qu’il peignit. Il ne vivait à Paris que contraint et forcé, quand son travail, et les négociations en vue de vendre ses toiles l’exigeaient. Il fit un séjour en Orient, qui le marqua profondément. Proche de l’école de Barbizon, il était particulièrement prolifique.  Il vécut à Martigues, où se situe l’actuel musée Félix Ziem.

Voici une de ses toiles :

felix-ziem-flamants-roses-(detail)-huile-sur-toile-vers-1860-musee-des-beaux-arts-de-beaune-photo-j-c-couval(Photo J-C Couval).

Ensuite, j’ai pris le métro et me suis rendue sur la Butte Montmartre. J’ai monté 80 marches (à peu près) et n’ai pu m’empêcher de penser à la chanson de Cora Vaucaire (les escaliers de la Butte sont durs aux miséreux/les ailes des moulins protègent les amoureux).

Je ne suis pas montée sur la Butte pour aller au Sacré-Coeur (je garde pour moi ce que j’en pense) mais pour visiter le musée de Montmattre, et son exposition consacrée au chat noir, le célèbre cabaret.

350 café concert étaient ouverts à Paris dans les années 1880, et pouvaient accueillir entre 500 et 1500 spectateurs. On venait sur la Butte, à dos d’âne, pour s’encanailler, danser aussi (dans certains établissements, il fallait payer pour chaque danse).

L’exposition se poursuit tout en musique, et fait revivre les belles heures de ce cabaret, et de ses artistes les plus connus, comme Aristide Bruant ou Eugénie Buffet. Celle-ci, admirant profondément Aristide, lui avait demandé l’autorisation d’être sur scène ces malheureuses dont il décrivait le quotidien dans ses chansons. Il accepta avec enthousiasme. Eugénie, dès lors, observa ces femmes, ces prostituées, se mêla à leurs conversation dans les cafés pour décrire au plus juste « la misère sociale de la femme » – déjà, à l’époque.

Je n’ai garde d’oublier la Commune, évoquée largement dans ce musée, et cet acte, que je retiens : deux généraux furent fusillés par leurs soldats. Ils avaient ordonné à leurs hommes de tirer sur les barricades, gardés par des femmes et des enfants. Les soldats refusèrent unanimement, et se retournèrent contre leurs généraux.

La Commune fut un des épisodes les plus sanglants de l’histoire de Paris, avec 20 000 morts. A voir Montmartre et ses touristes affairés, on peine à le croire.

Voici la photo du musée :

S

et la vue de la célèbre vigne de Montmartre :

S

et celle de l’église historique de Montmartre, une des plus vieilles de la capitale :

S

Ensuite, j’ai reprise le métro, goûté un cake aux cerises, et acheté quatre livres, en me laissant porter par mes envies.

Je suis ensuite rentrée vers la Normandie, et j’espère bien retourner à Paris le mois prochain.

18 réflexions sur “Journée à Paris

  1. Et bien tu as passé une bien belle journée et j’aurai bien fait de même si ma sciatique n’avait pas refait surface…. Au printemps, avec des amis j’avais fait une super balade dans Montmartre mais pas le musée. Je vais essayer de rendre dans la capitale fin avril. Ton passage sur la butte me fais fredonner la chanson de Montand…
    avec le sourire

    • Je dois dire que mon genou droit se rappelle à mon bon souvenir… Quant à la sciatique, je compatis, je sais à quel point c’est douloureux.
      J’essaie d’y aller une fois ou deux par mois.
      Merci ! Montmartre est un quartier qui ravive des souvenirs musicaux.

  2. Que penses tu du Yoko Ogawa? Je suis en train de découvrir cet auteur, et j’aime de plus en plus 🙂 je ne la connaissais pas du tout, mais mtn je m’informe sur tous ses livres !!

    • J’ai du mal avec cette auteur, à avoir des cycles de lecture suivie, je fais des pauses, parfois très longues, entre chacun de ses livres. Je crois que j’ai mis dix-huit mois entre La formule préférée du professeur et Amour en marge. Son style particulier n’a pas vraiment mes préférences en ce moment.

  3. Génial cette flânerie, comme j’aimerais pouvoir en faire autant (mais j’habite à 3 heures de la capitale). Cela fait bien longtemps que je ne suis pas allée à Montmartre, je suis découragée par le flot de touristes (dont je suis!), mais en semaine, c’est peut-être vivable.

    • Depuis que j’ai été mutée, en 2006, j’ai la chance d’avoir plus de temps libre (pas de cours le samedi matin, et moins de trajet). Du coup, je peux me permettre ces escapades. Puis, nous avons le TER dans la ville où j’enseigne, même s’il est lent.

  4. bonjour, merci pour nous avoir fait partager ta balade parisienne, cela m’a rappelé l’année passée , nous avions également beaucoup apprécié le musée de Montmartre.Nous devons aller quelques jours à Paris à partir du 7 avril mais comme mon mari court le marathon je ne sais pas si il lui restera des forces pour un marathon touristique.

    • Je t’en prie, ce fut un plaisir aussi de vous la faire partager.
      Bon courage pour le marathon ! Un de mes amis l’a couru en 2006, et le lendemain, il accompagnait ses élèves en sortie scolaire…
      Pour ma part, je retourne à Paris le 10 avril (Musée Maillol – Musée Jacquemart-André).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.