Seule la fleur sait, tome 1 de Rihito Takarai

fleur

édition Taifu comics – 192 pages.

Présentation de l’éditeur :

Arikawa fait une rencontre inattendue avec un étudiant, Misaki, en lui donnant un coup de main. Le même jour, en rentrant à la maison, il le rencontre à nouveau par accident en lui rentrant dedans. Il récupère accidentellement le collier de fleur de Misaki qui semble avoir une valeur sentimentale…

Circonstance d’écriture :

Je participe au Challenge Challenge : Sur les pages du Japon depuis presque un an. Ce mois-ci est consacré à la romance, à l’érotisme. J’ai un livre dans ma PAL qui conviendrait bien, mais je crains de ne pas le finir avant la fin du mois. Je me rabats donc sur ce manga.

Mon avis :

Ceci est un yaoi, un yaoi tout mignon, tout gentil, pour ne pas dire un peu niais. Bref, un yaoi qui peut être mis entre toutes les mains, car il ne comporte pas de scènes trop osées ou choquantes. Je ne vous cacherai pas non plus que ce qui m’a attiré est la couverture, que je trouve vraiment très belle.

Misaki et Akirawa sont deux étudiants. Ils se sont rencontrés une première fois, puis une seconde fois, puis ils vont être amenés à travailler ensemble, dans le laboratoire de botanique – plutôt étrange qu’un étudiant en droit, qui devrait être débordé, décide de travailler dans ce labo, pour aider un Misaki surchargé de travail, non ? Bien sûr, avoir postulé pour cette charge n’est pas un hasard, c’est un moyen comme un autre de se rapprocher du discret Misaki qui-n’était-pas-le-garçon-qu’Arikawa-a-bousculé-deux-fois. Il n’était pas non plus le garçon qui portait ce collier de fleur (un truc de filles !). Bref, le presque aussi timide Arikawa aura bien du mal à se rapprocher de lui, ce qui fait que le rythme de ce manga sera lent, très lent, et en même temps représentatif des hésitations des deux personnages principaux. L’action culmine en une scène touchante, mais rien n’est encore définitif, pas comme dans d’autres yaio bien plus crus.

J’ai le tome 2 – il faut juste que je trouve le temps de le lire, entre deux romans policiers.

Banniere-fevrier

12 réflexions sur “Seule la fleur sait, tome 1 de Rihito Takarai

  1. Cool ! Un manga yaoi. Très bonne idée de nous présenter ce livre pour le challenge. C’est vrai que la couverture est jolie et l’histoire tout autant, dans le genre kawai. Ca donne envie de le découvrir à mon tour. Ca doit être sympa pour se détendre, une histoire simple.

  2. Je crois que c’est chez toi que j’avais lu ce terme de yaoi. Tu sais bien que les mangas je les fuis… mais cette histoire est tentante. Tu me raconteras la suite… La couverture est belle.

    • J’ai découvert l’an dernier au salon du livre de Paris. Tout un stand était consacré au yaoi. Les libraires étaient très compétents et m’ont conseillée – forcément, j’ai une préférence pour les yaois « mignons » que pour ceux très réalistes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.