Lily Bard, tome 3 de Charlaine Harris

couv62295492

Mon résumé :

Voici plus de quatre ans que Lily Bard a quitté sa ville natale pour Shakespeare. Elle y revient pourtant, afin d’être la demoiselle d’honneur du mariage de sa petite soeur, 27 ans, infirmière. Rien ne se passe comme prévu. Mais que pouvait vraiment prévoir Lily Bard.

Avertissement :

Sur mon blog, j’écris mon avis personnel (oui, je sais, c’est un pléonasme). Si je vois les choses d’une certaine manière, si je remarque des détails auxquels certains n’ont pas fait attention, je ne vois pas où est le problème. Cela m’en avait pourtant posé quelques-uns lors du premier billet des aventures de Lily Bard.

Avertissement n°2 :

Oui, je sais que les aventures de Lily Bard sont des daubes. Je n’ai pourtant pas résisté à la tentation de demander le tome 3 à Syl pour le swap Noël organisé par Asphodèle. Etre méchante, de temps en temps, cela fait du bien. Puis, je ne pense pas faire baisser les ventes de livres de Charlaine Harris avec cet avis.

Mon avis :

Si vous avez poursuivi jusque là, vous êtes averti : je ne serai pas tendre. Certaines personnes me diront : « mais c’est merveilleux de voir à quel point Lily s’est bien remise de ce qui lui est arrivé il y a quatre ans ». Oui, c’est mer-veil-leux, je ne dirai pas le contraire, sauf que ce serait vraiment merveilleux s’il y avait une analyse sérieuse de la manière dont elle a surmonté son traumatisme, alors que pour sa famille et ses proches, ce n’est pas forcément gagné. Je dirai même que ses proches ne font que répéter les mêmes attitudes depuis quatre ans – voisins compris. Il faudrait une thérapie de groupe pour toute la ville. Là aussi, il y aurait eu l’occasion de décrire l’ambiance pas très saine d’une petite ville qui se repait du seul scandale auquel elle a fait face depuis quatre-vingts ans. Raté.

La petite soeur de Lily, je l’adore ! Sept ans qu’elle fréquente Dill (sept ans !), un séduisant veuf père d’une petite fille Anna, et maintenant qu’elle est à deux doigts de se marier, rien ni personne n’empêchera la cérémonie de se produire. Elle et Lily trouvent le médecin qui l’a mis au monde assassiné sauvagement ainsi que l’infirmière ? Elles se remettent très vite, elles ont du sens pratique (ce n’est pas moi qui le dis, c’est Lily). La sœurette découvre la jeune femme qui était sa propriétaire, jeune maman qui plus est, sauvagement assassinée (comment, je me répète ?). Elle songe trente secondes à annuler le mariage, et puis non, ce serait trop bête. D’ailleurs, il a tant été question du mariage, des préparatifs du mariage, des longues listes de cadeaux reçus, de la répétition de la cérémonie, que j’ai été presque étonnée qu’il survienne enfin, ce mariage ! A croire que nous étions plus dans la chick-litt que dans la littérature policière.

Non, parce que vous vous doutez bien que tous ces crimes, Lily va contribuer  à les élucider avec l’aide de Jack son amoureux de détective. Lui n’est pas ici pour le mariage, enfin, pas seulement : il enquête sur la disparition d’une petite fille, huit ans plus tôt. Quelle coïncidence ! Elle pourrait être tout près d’ici, puisque trois gamines dans l’entourage de Lily ont l’âge de la jeune disparue. L’une des candidates n’est autre qu’Anna, fille unique de Dill dont la maman s’est suicidée quand elle avait un an.  Les deux autres fillettes viennent tout juste d’être promues au rang de grande soeur, et cette promotion ne leur plaît pas forcément.

Que dire de plus ? Que le roman est un ramassis de cliché ? Que les sujets, très forts, traités dans ce livre auraient mérité largement mieux ? Il n’est que deux manières de le lire, soit s’en amuser (c’est ce que j’ai fait), soit s’énerver (mention spéciale sur le suicide, en plus de tout le reste). Le racisme est toujours présent, plus discrètement que dans les précédents volumes et la violence, aussi.

Dernier point : Noël approche, et le cadeau de Lily à Jack est particulièrement… Je vous laisse juge. Bizarrement, toutes les femmes que je connais qui ont fait cela n’ont pas considéré que c’était un cadeau… c’est peut-être ce qui sépare la France des États-Unis.

6 réflexions sur “Lily Bard, tome 3 de Charlaine Harris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.