Les plumes à thème n° 3 by Asphodèle

LOGO PLUMES2, lylouanne tumblr com

Voici ma nouvelle participation pour les plumes d’ . Les mots collectés sur le thème de la liberté sont : choix, devoir, se battre, crime, pingouin, amarres, divorce, étendard, vent, nuage, écrire, aspirer, s’envoler, s’évader, fraternité et mes trois mots en C : Cascade, clameur, Chuchotement(s).

Résumé de l’épisode précédent : Louis est un vampire depuis 322 ans. Il se promène à Saint-Malo. Nous sommes en 2318 (quitte à anticiper…).

–          Et ta femme ? me demande Roof (diminutif de Rufus). Tu n’as jamais été tentée de demander le divorce pour larguer les amarres ?

–          Tu sais très bien qu’elle est la seule personne qui me retienne de sombrer dans le néant. C’est bien pour cette raison que tu l’as métamorphosée elle aussi, non ?

–                 Je te taquine. Comme si j’allais abandonner la mienne.

En trois cents ans, je m’étais fait un devoir de m’habituer à ses plaisanteries, et je n’y arrivais toujours pas.

–                 Je sais très bien, reprit-il, que si tu veux t’évader, tu as le choix : t’envoler dans les nuages et le laisser porter par le vent, ou te rendre sur la banquise du zoo le plus proche. Je ne comprendrai jamais ton amour pour les pingouins, je préfère les chats.

C’est même ainsi qu’il avait rencontré/croisé/séduit sa compagne. Rufus n’avait pas eu une vie sentimentale des plus reposantes. Sa première compagne l’avait quitté pour un autre maître vampire. IL aurait pu se battre pour elle, non. IL a simplement envoyé un parchemin à son rival sur lequel était écrit : « prière de ne pas me la renvoyer en cas de problème ». Sa deuxième compagne le quitta pour incompatibilité de goût du sang (rien de moins). La troisième leva l’étendard de la révolte et se mit en ménage avec une vampirette. C’est son choix, pour citer une émission dont ma belle-sœur était une fan absolue.

Bref, c’est à cette époque qu’il s’est rendu à Saint-Malo pour se remonter le moral et qu’il a réservé un billet pour assister au concert que je n’ai jamais pu donner. Ce crime le mit hors de lui, mon décès aussi, et la suite, je vous l’ai déjà raconté.

Nous en étions là quand un de ses amis (même les vampires ont des amis, la fraternité vampirique existe) le contacta car il avait des petits soucis dans un château bourguignon. Lui-même avait pris femme (vampire) vingt ans plus tôt, ils logeaient… dans le château qui était le sien, ils aspiraient au calme et au repos quand une folle hystérique les découvrit, poussant des cascades de clameur.

Le propriétaire des lieux, dont elle était la fiancée, prit son courage à deux mains, et demanda de l’aide à :

–          sa grande sœur Hectoria.

–          un policier bourguignon.

–          une détectrice de fantômes d’origine écossaise.

J’entends des chuchotements : cette histoire vous dit quelque chose ?

16 réflexions sur “Les plumes à thème n° 3 by Asphodèle

  1. J’adore te lire parce que le coup de « prière de ne pas me la renvoyer en cas de problème » j’étais morte de rire ! j’aime ton humour ironique 😉
    J’ai beaucoup aimé de deuxième volet de l’histoire 🙂
    bonne journée !

  2. c’est un super motif de divorce chez les vampires la cause d’ « incompatibilité de goût du sang (rien de moins). » J’aime bien cet humour 😉
    et les vampires de rhésus négatif sont ils compatible avec des rhésus +?

    • Je m’interroge à ce sujet, justement, un peu comme les vampires qui veulent boire du sang « light » – sans trop de sucres ni de graisse – ceux qui ne veulent pas du sang anémié. De même, je pense que mes vampires ne boiront pas du sang de personnes malades – ils tiennent à rester en bonne santé ;).

  3. MDR ! Sharon, je navigue entre ici et chez Nunzi !
    Et personne ne répond à ta question ?
    Allez je me lance, il demande de l’aide au policier bourguignon (j’ai trouvé la réponse chez Nunzi :lol:)
    2318 ! Rien ne te fais peur 😆
    Bon dimanche et bisous d’O.

    • Disons qu’hier soir, j’étais coincé entre les devoirs de 3e à terminer de corriger, le fait que je devais me lever tôt et le texte à rédiger dont je n’avais que 18 mots (les mots imposés 🙂
      Personne, non, c’est pourtant étrange ? Pour moi, c’est vraiment gros comme une maison ! Ou un policier bourguignon 😉
      Non, effectivement 😉
      Bon dimanche à toi aussi, bises de Normandie.

  4. J’ai trois chopines de sang au frigidaire si tu veux on trinque !
    c’est vrai que l’incompatibilité est tordante et dommage qu’ils aspirent au calme et pas aux sangs… J’ai bien rigolé.

      • Mais le sang d’O est un sang de sous-mise ce n’est pas de cette façon que tu vas vivre de la gars-belle Mais non c’est pas du sang d’homosexuel, c’est le sel du pot !
        Ah oui ! l’un pot sur le celle.
        Charrette là je te sens feuler. On trinque pour la paix ; sang sang !
        T’es pire qu’une vamp.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.