Archive | 29 décembre 2012

Les dragons de Nalsara, tome 9 de Marie-Hélène Delval

nalsara 9

Mon résumé (Attention ! Spoiler si vous n’avez pas lu les tomes précédents) :

Cham est maintenant prisonnier des Addraks avec sa mère, Dhydra, qui refuse depuis neuf ans de leur céder et de leur livrer les Dragons, grâce auquel ils pourraient attaquer Ombrumes. La mère et le fils parviendront-ils à s’enfuir ?

Dragon2012speciale

Mon avis :

Ce tome est à la fois celui de la séparation et de la réunion. Séparation entre le frère, enlevé par les Addrakks, et la soeur, protégée ainsi que son père à Nalsara, réunion entre la mère et le fils. Ce qui aurait dû être le temps de l’apaisement est impossible, puisque Dhydra sait que les sorciers disposent d’un moyen de pression sûr et efficace contre elle : son fils.

Certes, cette série est longue, et je comprends que l’on puisse se lasser. Néanmoins, chaque tome reste très agréable à lire, et apporte son lot de rebondissements, d’actes de courage ou de suffisance, qui compteront pour les tomes suivants.

Les dragons de Nalsara, tome 8

nalsara 8

Mon résumé :

Pour sa sécurité, Cham a été transféré à Nalsara sous la garde des magiciennes Isendrine et Mélisande. Elles lui donnent sa première leçon de magie.

Dragon2012speciale

Mon avis :

L’hiver continue, et avec lui les longues nuits propices aux sortilèges. Le frère et la soeur sont désormais séparés, et se manquent mutuellement énormément – il s’agit de leur première séparation, et pour deux enfants qui ont toujours compté l’un sur l’autre, c’est particulièrement difficile.

Pourtant, des moments joyeux sont réservés au cours de ce huitième tome, avec les essais du jeune magicien Cham, plein de confiance en lui. Ils préparent ainsi le dénouement de ce tome, décisif pour la suite de l’intrigue mais bien plus sombre, avec deux coups de théâtre consécutifs.

Un regrêt : Cham ne sait pas tirer partie de ses erreurs, trait commun à de nombreux jeunes héros garçons de littérature jeunesse, et ceux chargés de le protéger sont parfois bien maladroits.

Les dragons de Nalsara, tome 7

nalsara 7

Mon résumé :

« L’hiver est là », et il neige , ce qui est rare sur l’ile aux dragons. Alors que Cham et Nyme jouent avec une luge improvisée, une curieuse messagère bouleverse leur destin.

Dragon2012speciale

Mon avis :

challengeQuatreSaisonsDans ce septième tome, nous sommes à un tournant décisif, non parce que nous sommes en hiver, qu’il neige et que les deux enfants peuvent jouer avec une luge improvisée, mais parce qu’un nouveau personnage dont on présentait l’existence, bouleverse la donne. De plus, le lecteur en apprend un peu plus sur les origines de la mère de Cham et Nym, ce qui explique à la fois leurs capacités et l’intérêt que leur portent les Addracks. Quant au danger, il est plus que jamais présent.

Cet ouvrage, comme les précédents, est parfait pour les jeunes lecteurs, le vocabulaire est bien choisi, les phrases sont bien construites, et si certains faits sont répétés, c’est pour soutenir l’attention des plus jeunes, non pour simplement allonger le récit.

Au tome suivant !