Archive | 18 décembre 2012

Switch girl, volume 1

switch

Présentation de l’éditeur :

Nika est la fille la plus populaire du lycée, belle et charismatique… Mais, lorsque elle rentre chez elle, Nika se relâche et devient négligée. Son mode de vie entre « mode ON » et « mode OFF » est chamboulé avec l’arrivé d’un nouvel élève…

Dragon2012feu

Mon avis :

Si vous avez envie de rire, de vous détendre, ce manga est fait pour vous ! Pourtant, je ne me suis pas sentie très proche, car même mon mode « off » est bien loin du sien ! D’ailleurs, est-ce vraiment un mode « off », ou plutôt la véritable personnalité de Nika, qu’elle ne veut pas montrer car elle sait que rares sont ceux qui peuvent l’accepter telle qu’elle est réellement. Ils existent néanmoins : je ne vous parle pas de ses parents ou de sa soeur, qui connaissent bien son mode « off » – Nika ressemble étonnamment à sa soeur – non, je vous parle de sa meilleure amie, devant laquelle l’héroïne ne se gène pas du tout.

Ce livre m’a aussi fait réfléchir – un peu – sur l’image des femmes. La femme a toujours de beaux vêtements bien repassées, de beaux dessous – on ne sait jamais. Une femme n’a pas de flatulences, n’est-ce pas, jamais, une femme ne mange pas non plus certains aliments, surtout pas ceux qui sentent fort et risquent de donner une haleine… calamiteuse. D’ailleurs, c’est bien connu, les femmes ne se nourrissent que de salades et d’eau fraîche, les calories superflues sont à éviter. De même, si l’on admet que les femmes peuvent se comporter de manière assez étranges lors des soldes, il est fort peu admis qu’elles se comportent ainsi… lors des soldes dans une épicerie.

Mais je m’égare, je m’égare, je ne veux pas trop en dévoiler non plus et vous gâcher le plaisir de la lecture. Il existe à ce jour 18 tomes de la saga : il faut être patient pour tout lire…

Banniere-Decembre