Archive | 14 décembre 2012

Snoopy, tome 31 : les petits oiseaux sont sortis

couv452652.gif

Edition Dargaud – 46 pages

Ma présentation :

Snoopy est de retour, Woodstock aussi.

Mon avis :

Ce trente-et-unième tome des aventures de Snoopy porte bien son titre. En effet, Snoopy passe beaucoup de temps avec Woodstock et ses amis à plumes. Il le charge même de guider ses deux frères Andy (très poilu) et Olaf (très… gros) jusqu’au Mexique où vit Spike, le plus solitaire de la fratrie. Ses compagnons sont les cactus, ou encore Mickey, qui de temps en temps lui rend visite mais que nous ne voyons jamais, sauf quand il lui offre deux paires de chaussures, fortement reconnaissables, pour ses frères.

Ce qui m’a le plus surprise est le livre que lisent couramment les personnages : la Bible. Je ne connais pas d’enfants, dans mon entourage, qui lisent entre eux des extraits de la Bible et les commentent. Reflet de la culture d’une partie de la population américaine ? Volonté de ne pas coller à l’actualité à tout prix (tout ce qui est à la mode se démode forcément ?) Je ne connais pas assez l’univers de Charles Munroe Schulz pour trancher.

Snoopy a toujours une forte propension à endosser des rôles divers et variés – mais toujours hilarants. Il a également de légers soucis avec son écuelle – très légers. Elle est néanmoins fort pratique – et ce n’est pas Woodstock qui dira le contraire.

Ce tome 31 m’a fait passé un bon moment de détente.

logo-classic--bd