Salon du livre de Radio-France

Aujourd’hui et demain se tient le second salon du livre de Radio France, juste en face la maison de la radio. Comme j’avais aimé la première édition, je suis allée à la seconde, en faisant le choix d’être raisonnable et de privilégier les rencontres (si possible) à la quantité de livres acquis.

J’ai donc pris le train et lu pendant le trajet deux cents pages de l’Embellie d’Ava Audur Olasfsdottir. Après une pause gourmande

j’ai pris le métro et me suis rendu sous le chapiteau dressé pour l’occasion.

Ce qui est sympa est le fait que ce ne soit pas un salon à taille humaine, où j’ai eu le temps de discuter avec les auteurs que ce soit Barbara Constantine ou Olivier Adam (qui a pu constater à quel point j’étais logique, moi qui ai lu tous ses romans « adultes » sauf le premier qu’il a écrit !), Nicolas d’Estienne d’Orves (j’en ai profité pour lui parler du bouleversant Je pars à l’entracte, seule oeuvre que j’ai lu de lui)ou Anne Goscinny, dont Le bruit des clefs vient de paraître dans la très belle collection L’affranchie.

Je terminerai par  deux longues rencontres, la première avec Emmanuel Arnaud, qui a su me convaincre de découvrir son roman Le théorème de Kropst. La seconde, c’est avec Nicolas Le Golvan, auteur de Reste l’été premier roman que j’ai beaucoup aimé. Cet échange fut sans doute pour moi le meilleur moment de ce salon.

Voici maintenant mes achats :

14 réflexions sur “Salon du livre de Radio-France

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.