La valse des gueules cassées de Guillaume Prévost

édition 10/18 – 278 pages.

Mon résumé :

La première guerre mondiale vient de se terminer, pourtant elle ne sera jamais finie pour certains, les gueules cassées. François-Claudius Simon vient d’être reçu comme inspecteur et fait ses premiers pas au Quai des orfèvres. Blessé à la tête, il n’en garde apparemment aucune séquelle, si ce n’est de fréquentes migraines qu’il n’avouerait pour rien au monde. Sa première affaire est un cadavre défiguré, retrouvé gare Montparnasse. Pourquoi cet acharnement ?

Challenge polar historique organisé par Samlor

Mon avis :

Je connaissais cet auteur pour ses oeuvres de littérature jeunesse, je découvre ses romans policiers historiques, et je dois dire que je préfère nettement ces derniers, même si les premiers ne sont pas dépourvus de qualités. J’ai pensé, en lisant ce roman qui met en scène un héros destiné  à devenir récurrent, à Louis Denfert, du Miroir des ombres de Brigitte Aubert. Ceux qui savent à quel point j’aime ce personnages comprendront que je suis conquise par François-Claudius Simon.

Drôle de prénom, me direz-vous. Lui-même en convient, lui qui pense que sa mère l’a choisi parce qu’il lui plaisait. Sa mère, chanteuse, l’a abandonné, ne lui accordant que quelques visites sporadiques dans son orphelinat, où, fort heureusement, un de ses professeurs l’avait pris sous son aile. Encore un point commun avec Louis Denfert, qui lui ignore presque tout de ses origines, ou même avec Nicolas Le Floch, élève solitaire du chanoine Le Floch, devenu commissaire au Châtelet.

François-Claudius ne manque pas de talent lui non plus, talent d’enquêteurs, flair, pourrait-on dire. Pas seulement. Déjà, il est dépourvu de préjugés, ce qui est important. Ensuite, il sait écouter, être attentif aux nuances et, bien sûr, faire preuve de ténacité. Quelques fausses pistes jalonneront sa route, il saura les débrouiller, et identifier le vrai coupable. Certains feront peut-être des reproches à ce roman, je n’en ai pour ma part pas envie du tout, préférant nettement me concentrer sur le plaisir que j’ai eu à le lire. Je terminerai juste en parlant des traumatismes laissés par la grande guerre, en parlant des « gueules cassées » que leurs proches ne viennent plus voir, des mutilés qui vivent avec leur douleur.

Je parlerai aussi d’un personnage qui m’a beaucoup touché, celui de Joseph. Dans les tranchées, mon arrière-grand-père a du vivre un calvaire proche du sien – proche, mais pas identique. Puisque l’auteur dédie ce livre à son grand-père, je dédie ce billet à Georges Albert Clée (1879-1939, blessé à Verdun).   

18 réflexions sur “La valse des gueules cassées de Guillaume Prévost

    • La valse des gueules cassées est une scène centrale du roman (dixit l’auteur lui-même), ou comment réapprendre aux hommes à être des hommes. Je n’ai simplement pas voulu en parler dans mon billet.
      De même, les chansons populaires rythment les pauses de François-Claudius, sa logeuse et « mère d’adoption » l’accueille toujours en musique.

  1. Pingback: Des notes et des mots : le challenge «

    • Pas pour moi (au sujet de la difficulté du sujet) : ma grand-mère avait partagé avec moi ses souvenirs de guerre, elle avait 4 ans quand son père a été mobilisé, 6 quand il a été blessé. Elle était proche de sa propre grand-mère qui priait tous les jours pour ses trois fils au front : eux sont revenus indemnes. Tous les trois.

  2. Pingback: Challenge Des notes et des mots : le bilan des deux ans |

  3. Pingback: « La valse des gueules cassées » de Guillaume Prévost « Chaplum’

  4. Pingback: La femme au serpent de Claude Izner | deslivresetsharon

Répondre à Sharon et Nunzi Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.